1 million d'euros pour le Sida et l'aide psychologique

1 million d'euros pour le Sida et l'aide psychologique

De nouveaux subsides ont été débloqués pour des associations bruxelloises s’occupant du Sida et de l’aide psychologique.

Lors du gouvernement thématique santé, Cécile Jodogne l’avait annoncé : elle consacrerait plus de subsides pour la prévention Sida et l’aide psychologique et morale aux personnes. C’est désormais chose faite, puisque la Cocof a débloqué 1 185 493 euros en 2016 pour plusieurs associations, telles que Modus Vivendi, Sida’SOS, Aide Info Sida, Prévention Sida, Sireas et l’Observatoire du Sida et des sexualités.

La prévention reste primordiale

Les moyens pour dépister et suivre la maladie augmentent, mais ce n’est pas suffisant pour la ministre bruxelloise francophone de la santé, Cécile Jodogne. « En 2014, 1.039 infections par le VIH ont été diagnostiquées en Belgique, ce qui correspond à 2,8 nouveaux diagnostics en moyenne par jour et à 94 nouveaux diagnostics par million d’habitants. C’est une diminution par rapport à 2013. Mais cela reste encore trop élevé. Il faut interpréter ces chiffres avec la plus grande prudence. Je continuerai à soutenir les ASBL qui font un travail important en termes de prévention. C’est primordial pour rendre structurelle la diminution des personnes infectées », estime-t-elle.

Des personnes à risque

En Belgique, 697 684 tests de dépistage ont été effectués, dont 18% à Bruxelles. 14 719 patients infectés ont été médicalement suivis en Belgique en 2014. Cette proportion augmente d’environ 781 cas par an. Deux groupes de la population sont essentiellement touchés par l’épidémie : les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes et les personnes originaires d’Afrique subsaharienne, qui contractent le virus lors de rapports hétérosexuels. « Des projets ciblés vers ces deux populations sont prévus grâce aux subsides du gouvernement francophone bruxellois. Afin de lutter efficacement contre le Sida, nous devons mobiliser de multiples leviers. Préservatif, dépistage et traitement : ce sont les trois outils qui, combinés de manière adéquate, doivent permettre d’inverser la courbe de l’épidémie. »

Get tested 2016

Depuis février 2016, une nouvelle campagne de sensibilisation et de prévention sous le nom de Get tested 2016 a été lancée par Sida’SOS. L’association a pour objectif de sensibiliser les jeunes à la santé sexuelle, dont la prévention du VIH et des IST.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.