10 nouveaux projets d'e-santé seront bientôt sur les rails

10 nouveaux projets d'e-santé seront bientôt sur les rails

À quelques jours de la semaine de l’e-santé à Bruxelles, Maggie De Block, ministre de la Santé, annonce le lancement de 10 projets d’applications mobiles dans les soins de santé. Une énième concrétisation du Plan national d’action e-santé 2015-2018.

En juin 2016, Maggie De Block lançait un appel à projets concernant l’e-santé. Sur les 98 dossiers reçus, 24 ont été sélectionnés par un comité d’évaluation constitué de membres de l’Inami, du SPF Santé publique et de la plateforme eHealth. Censés se concrétiser début 2017, ce n’est que maintenant que les 10 premiers projets vont voir le jour. Les 14 suivants doivent encore recevoir le feu vert du Comité d’assurance de l’Inami.

6 mois pour convaincre

"Le comité d’assurance de l’Inami a donné son feu vert pour les contrats de 10 projets. La plateforme e-Santé va publier les résumés de ces projets dans les prochains jours. Chaque projet durera 6 mois, à compter de la date de démarrage", précise le cabinet de la ministre de la Santé au site Le Spécialiste.

Ces projets technologiques permettront aux patients ou aux soignants de mieux suivre ou contrôler la santé. Différents domaines de soins sont représentés : diabète, affections cardiovasculaires, douleurs chroniques, santé mentale... Les 10 premiers projets, principalement flamands et bruxellois, seront lancés une fois les contrats signés. À partir de ce moment-là, les acteurs impliqués pourront commencer à chercher des candidats qui acceptent d’utiliser leurs innovations.

Plan d’action e-santé

Le lancement de ces divers projets alliant technologie et santé font en fait partie d’un vaste plan national dédié à l’e-santé. "L’objectif est de tester de manière contrôlée l’utilisation d’applications de santé et d’appareils portatifs dans le secteur des soins de santé pour ensuite définir un cadre général sur la base de ces expériences", écrivait Maggie De Block dans un communiqué. Elle a ainsi dégagé quelque 3,25 millions d’euros pour financer les projets sélectionnés. Pour rassembler l’information sur l’e-santé en Belgique, la ministre a également permis la création, en juin 2016, d’un site internet gouvernemental sur le sujet.

Bruxelles met l’e-santé à l’honneur

Du 24 au 28 avril prochain, la Région bruxelloise, en collaboration avec le Réseau Santé Bruxellois, organisera la semaine de l’e-santé. Diverses activités seront proposées : témoignages et éclairages d’experts, rencontres entre les acteurs de la santé, informations concrètes... Une campagne de sensibilisation sur l’intérêt de l’e-santé dans le quotidien des patients et des médecins va également être lancée. Une façon de concrétiser la charte "e-santé.brussels" signée l’an passé par les pouvoirs politiques bruxellois.

La rédaction

[À lire]

- Le dossier médical sur une application mobile
- Des applications numériques pour la santé
- Maggie De Block lance des projets pilotes pour le développement d’applications santé
- Bruxelles s’engage à doper la croissance du secteur e-santé



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.