2 millions d'euros pour 40 gardiens-animateurs

2 millions d'euros pour 40 gardiens-animateurs

Bruxelles a débloqué un budget de 2 millions d’euros pour l’engagement d’environ 40 gardiens-animateurs dans ses parcs.

Les parcs de la Rosée (Anderlecht), de Bonnevie (Molenbeek-Saint-Jean), de la Porte de Hal (Ville de Bruxelles et Saint-Gilles), du Gaucheret (Schaerbeek) et du square des Ursulines (Ville de Bruxelles) bénéficieront des services d’une quarantaine de gardiens animateurs. A l’initiative de la ministre Evelyne Huytebroek, Bruxelles-Environnement a créé un service d’animation dans ces parcs, composé d’une équipe de terrain et d’une équipe d’encadrement.

Des endroits ciblés

Si les équipes de gardiennage sont en charge de la surveillance et de l’entretien de ces parcs souvent de taille réduite, elles ont également été engagée pour assurer le respect des règlements et des personnes dans les quartiers qui entourent ces parcs. En effet, ces espaces verts sont souvent confrontés à des problèmes de sécurité, de vandalisme, à des trafics illégaux ou encore à des conflits entre les personnes qui les fréquentent. Les gardiens-animateurs sont chargés d’y organiser des activités et ils tentent de prévenir les conflits entre bandes rivales. Les équipes ont reçu une formation spécifique.

Une volonté de pacification

Les gardiens sont là de 8h à 21h et ont une démarche proactive. Ils s’occupent des jeunes pour lesquels ils organisent des matchs de foot, de basketball… "L’objectif est d’assurer une gestion de qualité de ces parcs en y développant un gardiennage adapté aux réalités sociales des quartiers. Celle-ci, par le renforcement des équipes de gardiens animateurs, vise à développer notamment la citoyenneté, le respect et la convivialité." explique la Ministre de l’Environnement, Céline Frémault.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.