2 millions d'euros pour l'insertion des personnes handicapées

2 millions d'euros pour l'insertion des personnes handicapées

Les pouvoirs publics bruxellois débloquent 2 millions d’euros de subsides annuels pour améliorer l’inclusion des personnes handicapées.

Sur une initiative de la ministre bruxelloise de l’Aide aux personnes handicapées, Céline Fremault (cdH), la Cocof a adopté ce jeudi un arrêté prévoyant une série de mesures au profit des personnes handicapées. Selon des informations relayées par Skynet, cette enveloppe sera consacrée aux aides individuelles. L’objectif est de coller à la réalité sociale et aux besoins particuliers de chacun.

Subvenir aux besoins sociaux du quotidien

Ces 2 millions d’euros d’allocations supplémentaires ont la claire intention d’améliorer l’insertion au quotidien des personnes handicapées. Pour cela, l’enveloppe s’accompagne de nouvelles mesures de promotion des aides individuelles. Ces aides ont la vocation de soutenir les personnes en difficultés pour l’aménagement de structures personnelles, comme le domicile ou le véhicule. Dès juillet prochain, les personnes handicapées auront donc la possibilité de voir ces aménagements étendus à deux adresses. Cette mesure devrait notamment soulager les personnes en situation de handicap qui vivent auprès d’aidants qui ne partagent pas le même domicile, et en particulier les enfants dont les parents sont séparés. En outre, Céline Fremault a prévu d’autoriser ces aménagements pour les personnes vivant en institution.

Place aux sorties et aux loisirs

Pour les personnes souffrant d’un handicap important, il est souvent très difficile d’organiser des moments de loisir à l’extérieur, en raison de l’ organisation importante que chaque sortie impose. L’arrêté de la Cocof préconise donc de s’investir auprès des personnes en situation de grande dépendance, en mettant à leur disposition via ces subsides à des possibilités de transports dédiés. En effet, chaque personne pourra bénéficier de 30 trajets par an vers une activité de loisir.

Débloquer l’accès à l’emploi normal

L’autre grand cheval de bataille de Céline Fremault est d’augmenter les opportunités d’emploi des personnes handicapées. De fait, l’arrêté prévoit d’améliorer les diverses aides à l’emploi existantes en les adaptant à la situation actuelle en termes d’insertion professionnelle. Ainsi, les personnes en situation de handicap devraient bientôt bénéficier de meilleures modalités pour leurs contrats d’adaptation professionnelle ou leurs primes d’insertion.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.