35.000 euros d’aide aux acteurs du social, du logement et de la santé mentale

35.000 euros d'aide aux acteurs du social, du logement et de la santé mentale

Sur proposition de la Ministre de la Santé Cécile Jodogne, le Gouvernement francophone bruxellois a adopté un arrêté de subvention de 35.000 euros pour contribuer à la mise en œuvre du projet « santé mentale et habitat » en 2016 au sein du service de santé mentale “Le Méridien”.

Les incivilités et le manque d’hygiène sont des comportements qui peuvent résulter de troubles ou de problèmes de santé mentale. Pour les personnes en situation de précarité, cela peut conduire à la perte de leur logement ou à de gros problèmes de voisinages. La Ministre de la santé Cécile Jodogne a décidé de soutenir le projet du Service de Santé Mentale "Le Méridien" qui vise à articuler les pratiques des acteurs de la santé mentale et du logement. L’objectif est de coordonner les efforts dans l’intérêt des locataires concernés, mais aussi de garantir la qualité de vie dans les ensembles d’habitation et de faciliter la gestion des situations de crise par les acteurs publics (notamment par les Sociétés Immobilières de Service Public – SISP).

Outils collectifs

Le Méridien pourra ainsi mettre en place des outils collectifs qui feront évoluer les pratiques professionnelles vers plus de réactivité, tout en intervenant en amont afin de gérer les situations de crise. Voici quelques exemples de mesures concrètes :

- améliorer la lisibilité des partenaires impliqués dans la santé mentale, le social et le logement, les faire se rencontrer, favoriser leur action commune, notamment via la création d’un espace collaboratif, et faire évoluer leurs pratiques professionnelles grâce à des outils collectifs ;
- mettre en place un travail de groupe pour apporter des solutions à des problématiques et situations de crise difficiles.
- accompagner l’intégration au logement des personnes prises en charge par des institutions psychiatriques ;
- former et accompagner le personnel des SISP ;
- mettre en place une équipe mobile "psy" ;
- former les travailleurs sociaux du secteur du logement et des maisons d’accueil aux problématiques de la santé mentale ;
- définir des modes opératoires pour mieux réagir aux situations de crise ;



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.