6 projets "Santé" prometteurs

6 projets

Le Journal « En Marche » a repéré 6 chantiers « discrets mais prometteurs » dans le secteur de la Santé. De belles initiatives qui valent la peine d’être relayées.

Le journal de la mutualité chrétienne « En Marche » a publié ce mois-ci un article sur les initiatives dites « de transition ». Qu’ils soient seuls ou bien accompagnés, de plus en plus de personnes et d’associations se lancent dans de pareilles initiatives, destinées à apporter leur pierre à l’édifice d’une société plus heureuse et plus résiliente.

Plus de 2.000 initiatives dans 50 pays

D’après le Réseau transition, ce type d’initiatives propose une approche originale : « une démarche locale, positive, collective et surtout ouverte à tou(te)s, pour passer à l’action et construire sans plus attendre le monde que nous désirons. »

Ce réseau fait partie du mouvement mondial des Initiatives de Transition (Transition Network), initié à Totnes (Angleterre), et qui connaît une expansion extraordinaire depuis sa création en 2006. 2.000 initiatives sont énumérées aujourd’hui et dans plus de 50 pays.

6 initiatives santé

En Marche a choisi de mettre en valeur 6 initiatives de transition relative à la santé au sens large. (Source : www.enmarche.be)

1. Du pain de qualité 100% wallon

Dans la région de Ath, une poignée d’associations (1) regroupant agriculteurs et consommateurs – c’est leur force – décide en 2013 de réagir en créant une filière de panification quasiment complète autour du pain bio. Plus d’infos : www.athentransition.be

2. Harcèlement au travail : le rôle vital des collègues

Emeline Lucas s’est lancée sur la trace de huit témoins qui, tous, se sont longuement confiés à elle. Scientifiquement, il est un peu tôt pour énoncer des conclusions. Mais la jeune chercheuse peut formuler des hypothèses nourries de ses intuitions personnelles. Ces hypothèses ont attiré l’attention d’experts en prévention psycho-sociale en entreprise et du jury du Prix Hera, remis par la Fondation pour les générations futures. Plus d’infos : www.foundationfuturegenerations.org

3. Médicaments : des pictos pour mieux se soigner

Selon une récente étude de la Mutualité chrétienne, près de quatre personnes sur dix, en Belgique, ne disposent pas d’informations suffisantes pour prendre correctement en charge leur santé.

Pendant quatre mois, Géraldine Paulus (ULg) a testé la compréhension de 71 pictogrammes auprès des publics précaires dans le cadre d’un travail scientifique mené par un hôpital canadien, le Children’s Hospital of Eastern Ontario. Bilan : ces pictos – traitant des effets indésirables, de la posologie, etc. – améliorent bel et bien la compréhension du traitement par le patient. Plus d’infos : www.foundationfuturegenerations.org

4. Apprentissage et psychomotricité : tous dehors !

Aujourd’hui, les profs qui veulent quitter leur classe sont confrontés à mille obstacles, parmi lesquels les réticences des parents, des directions et des inspections. Sans compter leurs propres appréhensions ("Vais-je savoir ’tenir’ mon groupe ?"). Raison pour laquelle, avec la Région wallonne, "Tous dehors", prépare un manuel d’accompagnement destiné aux enseignants de maternelles et de primaires. Objectif : casser le "syndrome du manque de nature" (peurs, décrochage du terroir...). Plus d’infos : www.tousdehors.be • 0483/67.93.20

5. La santé mentale, c’est "Nos oignons"

D’un côté, ceux qui ont perdu pied, un jour. Et qui, désemparés, sont allés frapper à la porte d’un service de santé mentale ou d’un hôpital psychiatrique. De l’autre, des agriculteurs et des maraîchers bio ou non-conventionnels (agriculture raisonnée, circuits courts…). "Pourquoi ne pas rapprocher ces deux formes de marginalité ?", s’est dit, un jour Samuel Hubaux, travailleur social dans un centre de jour bruxellois. Plus d’infos : www.nosoignons.org • 0471/21.28.01

6. Des scénarios pour améliorer le bien-être des aînés

Plus d’infos : www.foundationfuturegenerations.org ou auprès de C. Vanderick au 0479/97.61.77. "Quelles mesures durables pourraient être prises dans ma commune – Floreffe – pour lutter contre l’isolement social des aînés et promouvoir les activités intergénérationnelles ?" Cette question, Claire Vanderick, en a fait l’objet de son mémoire de Master en Sciences de la santé publique (ULg), récompensé par le prix Hera de la Fondation pour les générations futures. Plus d’infos : www.foundationfuturegenerations.org ou auprès de C. Vanderick au 0479/97.61.77.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.