630 000 euros pour le maintien des aînés à domicile

630 000 euros pour le maintien des aînés à domicile

D’ici 2030, le vieillissement de la population va s’accélérer. Trouver des solutions d’hébergements pour les aînés n’est pas aisé. Parmi les pistes proposées : le maintien à domicile, encouragé par le Gouvernement wallon grâce à une subvention de 630 000€.

Afin de faire face aux enjeux du vieillissement de la population, le Gouvernement wallon, souhaite optimiser l’indépendance des aînés et encourager leur maintien à domicile. Aujourd’hui, un nombre encore important d’aînés se retrouve dans des maisons de repos, alors que d’autres solutions sont parfois envisageables. Leur accompagnement au domicile constitue un véritable enjeu en matière de qualité de vie, pour eux-mêmes et leur entourage proche. Pour les pouvoirs publics, il s’agit aussi d’un véritable défi face à l’allongement de la vie. Quand l’âge et la maladie tendent à réduire l’autonomie, il est capital de pouvoir adapter son domicile et de s’équiper en conséquence, afin de favoriser l’indépendance.

Aide et conseils

Face à ces enjeux de taille, le Ministre Maxime PREVOT a décidé de soutenir la Plateforme « Bien Vivre Chez Soi » pour qu’elle puisse poursuivre son activité. Celle-ci prodigue des conseils et assure le suivi en matière d’aménagement du domicile par les ergothérapeutes, de même qu’une aide matérielle pour les personnes de plus de 65 ans, qui souhaitent rester chez eux. Un accompagnement concret et pragmatique qui apporte une réelle plus-value en termes de qualité de vie, au bénéfice de l’aîné, mais également de son entourage proche (famille, amis, voisins).

Conserver l’autonomie

Mise en place en 2010 par le Gouvernement wallon, la Plateforme « Bien Vivre Chez Soi » vise à faciliter l’autonomie au domicile au travers de deux axes : un axe « information » via le site web www.bienvivrechezsoi.be et un axe « conseil et suivi ». Ce service s’adresse à l’ensemble des personnes en perte d’autonomie, qu’elle soit due à l’âge, la maladie ou le handicap. La subvention de 630 000€, pour l’année 2016, concerne l’aide apportée aux plus de 65 ans, ne pouvant bénéficier d’un service de l’Awiph.

En pratique

Au travers de ce financement, c’est l’équivalent de 12 temps pleins qui sont garantis pour une année supplémentaire. L’aide apportée par cette plateforme se concrétise sous la forme d’une visite à domicile d’un ergothérapeute. Celui-ci se rend gratuitement auprès des personnes en perte d’autonomie qui le souhaitent et les conseille sur les adaptations du domicile (exemples : barre d’appui dans les WC, douche avec siège, etc.) et l’aide matérielle (béquille, tire-bas, tribune, etc.) qui permettra d’accroître leur indépendance en tenant compte de leurs capacités et déficits mais aussi de leurs habitudes, de leur projet de vie et de leur environnement.



Commentaires - 2 messages
  • pension

    veuve de bernard mazuis vendredi 5 février 2016 00:44
  • j aimerais connaitre le montant de ma pension

    veuve de bernard mazuis vendredi 5 février 2016 00:46

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.