Action sociale, famille et logement : aux mains du cdH à Bruxelles

Action sociale, famille et logement : aux mains du cdH à Bruxelles

Suite aux élections de 2014, Céline Fremault a hérité de l’Action sociale, de la Famille, du Logement et des matières associées. De tendance humaniste, elle est soutenue par deux personnes du même parti.

Après le triple scrutin de mai 2014, Stéphane Nicolas prend la direction du cabinet Fremault en charge des Affaires sociales au sein de la Région de Bruxelles-Capitale.

Stéphane Nicolas, directeur de cabinet

Humaniste, il se décrit comme un « rat des champs, devenu rat des villes ». Il accorde une grande importance au lien humain. Avant d’occuper ce poste régional, il a fait campagne au niveau local. Il y prônait un réinvestissement dans « nos talents et la capacité de pouvoir les partager ».

Juriste de formation, issu de l’UCL avant d’effectuer un master à l’Université de Londres, il a d’abord été chef de cabinet adjoint auprès du ministre Prévot, en charge de l’Agriculture avant d’être chargé des relations internationales au sein du Gouvernement wallon.

Quant aux matières du ressort de la compétence de la COCOF (Commission communautaire française), elles sont sous la responsabilité du directeur de cabinet adjoint, Laurent Hacken.

Laurent Hacken, directeur de cabinet adjoint

Jeune chef de cabinet né en 1984, il est titulaire d’un master en sciences politiques. Bruxellois de souche, il y revient pour ses études, après quelques années passées à l’extérieur de Bruxelles. Il redécouvre alors la ville et décide d’y rester.

Il s’investit d’abord au niveau local, en devenant conseiller communal à Forest. Toujours titulaire de ce mandat, il l’exerce « en ayant à cœur d’être un relais fiable et dynamique ».

Après un passage au sein du cabinet de Benoît Cerexhe, où il était en charge de la mobilité, des pouvoirs locaux et des contrats de quartier, il est devenu, en 2010, secrétaire politique du cdH bruxellois.

Depuis 2013, il travaille aux côtés de Céline Fremault, préalablement en charge de l’Économie et de l’Emploi avant d’hériter, en 2014, des matières sociales de la compétence de la COCOF et de la COCOM.

Lire aussi : Qui sont nos nouveaux ministres ?

Anne Mauhin



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.