Aide-soignant(e) : domaines d'emploi et poursuite d'études

Aide-soignant(e): domaines d'emploi et poursuite d'études

Concrètement, en quoi consiste une formation d’aide-soignant(e) ? Quels sont les possibilités d’embauche ou les poursuites d’études possibles après la formation ?


- Aide-soignant(e) : le guide pratique du métier

- Comment devenir aide-soignant(e) ?

Considéré en pénurie, le métier d’aide-soignant(e) offre plusieurs perspectives d’emploi, que ce soit à domicile ou dans les centres de soins. Lumière sur le contenu des formations et les débouchés professionnels du métier d’aide-soignant(e).

Cours et contenus en Enseignement Secondaire Professionnel

Les formations d’aide-soignant(e) sont différentes selon que l’on suit les cours en Enseignement Secondaire Professionnel ou en Enseignement de Promotion Sociale. Dans tous les cas, les formations proposent des stages en alternance en centres de soins, hôpitaux ou à domicile.

La 7e année d’Enseignement Secondaire Professionnel délivrant le diplôme d’aide-soignant(e) dispense des cours de formation commune et des options spécifiques au métier d’aide-soignant(e). En effet, il ne faut pas perdre de vue que chaque établissement d’enseignement secondaire est susceptible de proposer sa formation propre. De façon générale, les étudiants devront assurer des cours généraux dans des matières comme : Morale, Français, Sciences Humaines, sciences économies et sociales, Sciences, Education physique et sportive. Outre le tronc commun, les cours proposés auront pour objectif de former au savoir théorique et pratique nécessaire au métier d’aide-soignant(e) :, Soins généraux, Manutention, Psychologie, Ethique de la profession, Travaux Pratiques, et bien sûr, les stages.

Cours et contenus en Enseignement de Promotion Sociale

La formation d’aide-soignant(e) proposée est, ici encore, susceptible de changer selon l’établissement d’Enseignement de Promotion Sociale. En général, le contenu de formation s’organise en trois étapes : Dans un premier temps, l’étudiant est initié aux connaissances de base du métier pour se préparer à un premier stage d’observation en centres de soins ou à domicile. Ces cours sont centrés sur l’apprentissage de la déontologie et la communication avec les patients, l’octroi des soins d’hygiène et l’aide à la vie journalière des personnes en situation de dépendance. Après le premier stage, les cours s’articulent autour de connaissances plus spécialisées pour préparer l’étudiant au stage d’insertion, généralement presté dans les MR/MRS : nutrition, psychologie, activités de la vie quotidienne. Enfin, les cours plus pratiques (anatomophysiologie, activités infirmières déléguées, méthodologie appliquée) préparent l’étudiant au dernier stage effectué entre les MR/MRS et les hôpitaux : le stage d’intégration, à l’issue duquel il faut réaliser un TFE ciblant une problématique / maladie rencontrée en stage.

Poursuite des études

L’obtention du diplôme d’aide-soignant(e) à l’issue de la 7e année d’Enseignement Secondaire Professionnel s’accompagne de l’octroi du CESS. Par conséquent, tous les jeunes diplômés peuvent ensuite se rediriger vers des études non-universitaires, comme le brevet en soins infirmiers, ou universitaires. On peut par exemple penser à un bachelier en soins infirmiers, bachelier d’instituteur maternel ou primaire, ou encore un bachelier d’éducateur spécialisé. Le cursus en Enseignement de Promotion Sociale, en revanche, ne donne pas le CESS. Pour les personnes qui souhaitent par la suite se rediriger vers les études infirmières, le brevet en soins infirmiers est accessible sans le CESS. Nous invitons les personnes intéressées à consulter notre dossier consacré aux différentes formations au métier d’infirmier(e) pour de plus amples informations.

Secteur d’emploi des aides-soignant(e)s

Qu’ils soient diplômés via un cursus ou un autre, les aides-soignant(e)s, une fois enregistrés et détenteurs du visa, ont les mêmes possibilités d’embauche dans les institutions agrées publiques ou privées :

- Hôpital

- Maison de repos / Maison de repos et de soins

- Maison de soins psychiatriques

- Centre de soins de jour

- Centre de court séjour

- Soins à domicile.

- CPAS

- Entreprises (service de prévention et de soins)

Pour faire face à la pénurie des infirmiers, les aides-soignant(e)s sont de plus en plus sollicité(e)s. Dernièrement, leurs domaines de compétences se sont vu élargis auprès des patients à domicile ou en centres de soins. Métier lui-même en pénurie, il existe de nombreux postes d’aide-soignant(e)s à pouvoir, notamment en gériatrie. Les aides-soignant(e)s, ont, en somme, encore un bel avenir devant eux.

Lire aussi : Les aides-soignants privés de visa de travail



Commentaires - 2 messages
  • Bonjour , je viens de voir votre affiche et je suis beaucoup intéresser met je vis en Côted'ivoire j'aimerais bien en savoir plus

    davidkone jeudi 17 septembre 2015 16:27
  • Je suis un italien con un diplome d'aide soignant et une experience de 6 ans , je cherche de travail comme aide soignant . Qu'est ce que je dois faire pour trouver un travail , merci

    Aide soignant Italian dimanche 5 février 2017 10:56

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.