Allongement de la vie : un enjeu pour les services d'aide aux seniors

Allongement de la vie: un enjeu pour les services d'aide aux seniors

D’ici 2050, les personnes âgées de plus de 60 ans seront 2 milliards dans le monde. Le vieillissement de la population est une opportunité à saisir pour le secteur des services et soins aux personnes âgées.

En Belgique, environs 25% de la population a plus de 60 ans. Alors que les acteurs sociaux se mobilisent pour accompagner les aînés vers un allongement de la vie de qualité, le nombre grandissant de seniors devrait bientôt représenter un enjeu économique majeur, autant pour les budgets sociaux que pour le marché de l’emploi.

Le boom des seniors

Dans notre pays, les résidences privées pour seniors connaissent un essor sans précédent. En mars, le premier village pour seniors belge devrait voir le jour à Mons. D’ici 2050, la proportion de personnes âgées de plus de 60 ans dans le monde sera telle qu’elle dépassera celle des moins de 5 ans. D’après une étude du Service Public Fédéral Sécurité Sociale, la Belgique devrait compter près de 3,5 millions de retraités d’ici seulement 2025, contre 2 millions en 2007. En outre, La part des personnes âgées de plus de 85 ans dans la catégorie des seniors de plus de 65 ans devrait représenter 22% d’entre eux.

Perspectives d’emploi dans le secteur de l’aide aux personnes âgées

Pour le secteur des services d’aide et de soins aux personnes âgées, cela représente une opportunité pour la création d’emplois. Pourtant, peu sont les jeunes diplômés du secteur de la santé à choisir de s’orienter vers la gériatrie. Alors que le secteur connaît déjà une pénurie d’infirmiers, éducateurs et kinésithérapeutes, il est grand temps que les formateurs prennent en compte le facteur de vieillissement de la population et les besoins futurs de la société.

Vers une pénurie des places en MR/MRS

Outre le problème des ressources humaines, la Belgique risque une pénurie des places en institutions si elle ne modifie pas sa politique d’assistance aux personnes âgées. Actuellement, les MR/MRS de Belgique n’ont la capacité d’accueillir que 7% des aînés de plus de 65 ans. Jusqu’à la réforme du 1er janvier 2015, le secteur assumait ses 10% du budget total des soins de santé accordé par l’INAMI en compensant ses dépenses supplémentaires avec des économies faites sur les budgets d’autres secteurs. Maintenant que les régions sont chargées des budgets santé, ce système de compensation est compromis. Sur base des chiffres communiqués par la Fédération nationale des Associations médico-sociales (FNAMS), il est vital de poursuivre les initiatives comme celle du village pour seniors à Mons. Pour rappel, le projet présentera une alternative entre le domicile et les homes. Sans de nouvelles pistes d’hébergements spécialisés, le besoin est estimé à 40. 000 nouvelles places dans les homes belges d’ici 2025. Ce qui reviendrait à ouvrir une MR/MRS de 100 places toutes les deux semaines.



Commentaires - 2 messages
  • en tant qu'infirmière je pense que de nombreuses personnes âgées , en plus des soins ont besoin de services.
    une aide à la vie QUOTIDIENNE sera la bienvenue chez beaucoup d'entre eux.
    lever les stores, préparer le café, relever la boite aux lettres, la liste peut-être longue,
    en somme être complémentaire aux services existants.
    je pense qu' une formation courte est utile pour ces futures aides, par contre je n'ai pas la solution au point de vue de leur rémunération.
    dans cet ordre d'idées pas mal de volontaires arrondissent leur fin de mois en s'improvisant "garde-malade" et assurent parfois et même souvent la présence nécessaire et indispensable auprès des invalides des confus des isolés âgés, sans aucune reconnaissance professionnelle.
    il est urgent de venir en aide aux seniors qui restent dans leur domicile.
    merci de me lire; Geneviève

    geneguy jeudi 12 mars 2015 12:55
  • alors ,je suis aide soignante dans un MRS et MR.je suis tout à fait d'accord avec génevièvre.il faut prendre certaines mesures dès maintenant par rapport à la pénurie des personnels et aussi l'augmentation de la population vieillissante.en ce qui concerne la garde à domicile des personnes agées ou handicapées,seniors,c'est toujours des sujets à débattrent.merci

    josis dimanche 15 mars 2015 10:32

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.