Animateur de vacances, entre loisirs et éducation

Animateur de vacances, entre loisirs et éducation

L’animateur de vacances prend en charge les enfants pendant l’été, dans un souci d’éducation permanente.

Avec l’été arrivent deux mois de congés pour les plus jeunes. L’oisiveté étant mère de tous les vices, une bonne occupation est souvent la clé de vacances réussies. Les camps, plaines et autres colonies de vacances font leur apparition. Mais quels sont leurs objectif et quelle formation doivent suivre les animateurs qui prennent en charge les enfants ? Petit tour d’horizon des différents enjeux.

Les centres de vacances et leurs missions

Les centres de vacances peuvent prendre plusieurs « formes » : des plaines, des séjours ou des camps. Chacun d’eux est régis par des missions. Les organisateurs élaborent un projet pédagogique propre qui met en œuvre ces missions. Un centre de vacances doit ainsi contribuer à l’encadrement, l’épanouissement et l’éducation des enfants pendant les périodes de vacances scolaires, en ayant notamment pour objectifs de favoriser :

1) le développement physique de l’enfant par la pratique du sport, des jeux ou des activités de plein air ;

2) la créativité de l’enfant et son accès à la culture par des activités variées d’animation, d’expression, de création et de communication ;

3) l’intégration sociale de l’enfant, dans le respect de ses différences, dans un esprit de coopération et dans une approche multiculturelle ;

4) l’apprentissage de la citoyenneté et la participation.

L’animateur

Être animateur est une fonction variée et dynamique. Les équipes d’animation préparent les activités des jeunes qui fréquentent les centres de vacances : jeux, activités manuelles, veillées... Rien n’est laissé au hasard. L’objectif : permettre à chacun de s’épanouir, pour que tous trouvent leur place dans le groupe. Ils évaluent, avec le groupe et entre eux, le fonctionnement des activités. Cela permet d’adapter les animations.

Se former

N’est pas animateur qui veut. La formation compte 300h : 150h théoriques et 150h pratiques. Elle se déroule exclusivement en résidentiel (logement sur place obligatoire), dans un organisme habilité. Les organismes peuvent choisir de répartir les temps de formation en plusieurs modules (minimum 2 et maximum 6). Généralement, elle se déroule durant les congés scolaires ou les week-ends. Un ou plusieurs stages pratiques entrecoupent nécessairement la théorie. Ils doivent être effectués en centres de vacances agréés par l’ONE. Ils peuvent être effectués au sein de l’organisme de formation ou en dehors, après accord du responsable de formation. Un brevet d’animateur est délivré à la fin de la formation.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.