Assuétudes : de l'importance de bien orienter les patients

Assuétudes : de l'importance de bien orienter les patients

Le réseau multidisciplinaire local de Bruxelles (RML-B) a récemment conçu une "fiche d’orientation" destinée à guider les professionnels de la santé confrontés à des patients toxicomanes ou alcooliques.

Définie par le RML-B comme un "outil pratique et synthétique qui guide le professionnel", la "fiche d’orientation" vise à accompagner des patients dont "la consommation est problématique" et à aborder clairement et simplement la question des assuétudes.

Cheminement recommandé

Les professionnels de la santé actifs en 1e ligne de soins sont régulièrement confrontés à des personnes sous influence. Ils ont le devoir de repérer au plus tôt une consommation dite problématique et d’inciter le patient à recourir à un accompagnement spécifique. Tout en respectant le choix de la personne, le professionnel tentera de l’orienter vers les services adéquats. Ce sera alors aux acteurs spécialisés dans le domaine des assuétudes de prendre le relais si cela s’avère nécessaire. Un cheminement expliqué de manière graphique au sein de la "fiche d’orientation" du RML-B.

Fiche d’orientation

La fiche se déploie sur 2 pages et est destinée à être imprimée et éventuellement accrochée à la vue de tous. Au milieu des explications, figurent une série de numéros de téléphone importants. Les 5 points d’orientation sont chacun encadrés dans une couleur différente pour plus de visibilité.

- Je repère précocement une consommation problématique de substances. Le professionnel évalue la situation et le contexte pour déterminer si le patient à réellement besoin d’aide.

- Je réalise une intervention pour déterminer, en concertation avec le patient, l’accompagnement nécessaire. Sonder sa motivation, l’informer sur les risques, expliquer les méthodes...

- Quel que soit le projet du patient (arrêt, réduction, pas de changement), le l’accompagne dans son choix. Le valoriser, l’orienter et le soutenir.

- J’oriente vers des ressources spécialisées. Infor-Drogues, Réseau d’Aide aux Toxicomanes (RAT), RéseauAlcool.be, Tabac Stop...

- Je réfère comment. Soit contacter directement le service, soit donner les coordonnées au patient.

Lien vers la fiche : ici



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.