Brunch de solidarité avec les réfugiés

Brunch de solidarité avec les réfugiés

Le réseau de soutien aux réfugiés Amitié Sans Frontières a organisé, ce samedi, un grand brunch de solidarité avec les réfugiés.

C’était la journée internationale des migrants, ce dimanche. Pour l’occasion, le réseau national de bénévoles en soutien aux réfugiés, Amitié sans Frontières, a rassemblé les réfugiés autour d’un grand brunch de solidarité. Plus de 400 personnes étaient au rendez-vous.

Ambiance festive

L’ambiance fut festive et conviviale selon Amitié Sans Frontières. Des activités de rencontre ont été organisées sur fond de musique et de danse. Loïc Fraiture, organisateur : « Dans cette période de dangereuse polarisation du débat autour des réfugiés, et à l’occasion de la journée internationale des migrants, nous avons décidé de nous rassembler et de montrer notre solidarité, cela nous parait être un engagement important. Nous avons eu un véritable succès de foule, plus de 400 personnes. Et les plats, la musique, la danse et le petit-jeu de rencontre entre belges et réfugiés ont très bien fonctionné, ils ont permis à tout le monde de partager un moment et de se rencontrer de manière festive et décontractée. »

Contre la note de Francken

Nous avons reçu un collectif de musiciens irakiens qui ont particulièrement mis l’ambiance. Ils ont également témoigné des lourdes conséquences pour eux de la note de politique générale que Théo Francken a présentée il y a deux semaines. En effet, cette note réaffirme clairement la volonté du gouvernement de ne plus accueillir de ressortissants irakiens ou afghans, leur pays étant considéré comme « sûr ». Nous avons reçu également Omran, jeune afghan scolarisé depuis 8 ans à Bruxelles et qui se voit maintenant menacé d’expulsion. Ses professeurs et ses amis de l’école se mobilisent depuis un an pour empêcher son expulsion.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.