Cancer du sein : 26 vies entre parenthèses par jour

Cancer du sein : 26 vies entre parenthèses par jour

En plein focus international sur le cancer du sein, retour sur l’aventure de Cécile Weiss et Sophie Halpouter : « La [vie] entre parenthèses ». Le Guide Social était là pour la première de leur film-documentaire.

En Belgique, chaque jour, 26 femmes sont diagnostiquées d’un cancer du sein. Malgré les progrès de la médecine, ce sont 26 vies mises entre parenthèses au quotidien. La [vie] entre parenthèses est le second film de Cécile Weiss et Sophie Halpouter. Ces femmes ont décidé de faire témoigner quatre femmes touchées par la maladie.

L’histoire d’un projet

Cécile Weiss et Sophie Halpouter se rencontrent à l’hôpital en février 2008 grâce à une amie commune. Toutes deux atteintes d’un cancer du sein, elles se lient d’amitié et décident de traverser cette épreuve ensemble. Elles souhaitent partager leur expérience et transmettre un message d’espoir à toutes les personnes qui vivent la même expérience. Elles décident alors de filmer leur traitement, ce premier film intitulé « C’est notre histoire » rencontre un beau succès.

Toujours dans cette optique de partage d’expérience, elles organisent par la suite des projections-conférences en Belgique, en France et au Luxembourg. Suite à leur succès, Cécile Weiss et Sophie Halpouter décident de réaliser un second film relatant le parcours de 4 femmes atteintes du cancer du sein à des stades différents. Ce film est intitulé « La [vie] entre parenthèses ».

Un témoignage plein d’espoir

Amel, Martine, Nadia et Sonia sont issues d’univers différents mais toutes atteintes d’un cancer du sein. Elles ont été suivies par des caméras pendant plusieurs semaines : lors des moments cruciaux de la maladie (annonce du dépistage, traitements, effets secondaire, rémission), des moments de peine et de joie… sans tabou. Au-delà de la douleur, ce film offre un message d’espoir aux femmes souffrant d’un cancer du sein. « Nous avons voulu élargir la réflexion, pour répondre à une demande d’abord mais également pour montrer d’autres visages de la maladie », explique Cécile lors de l’avant première du film à L’Aula Magna le 13 octobre dernier.

Les témoignages de ces quatre femmes ont pour objectif de permettre aux autres femmes atteintes d’un cancer du sein de se sentir moins seules, d’être rassurées et réconfortées. La parole est également donnée aux professionnels de la santé et au monde psycho-médical qui apportent des informations importantes sur le dépistage, le diagnostic, les facteurs de risques, l’annonce aux proches, les traitements et leurs effets secondaires ou encore le rôle du personnel médical.

Ce film a l’ambition d’être accessible au plus grand nombre, grâce à sa traduction dans 5 langues (néerlandais, anglais, allemand, espagnol et italien) et son sous-titrage pour les malentendants, d’être d’utilité publique et massivement diffusé.

Diffusion ce 22 octobre

La [vie] entre parenthèses - 4 femmes face au cancer du sein sera diffusé pour la première fois ce mercredi 22 octobre à 22h25 sur la Une, RTBF. Et le 28 octobre à 23h45 sur la Trois.



Commentaires - 1 message
  • Vu sur grand écran à Mons, très beau film!

    Luna2 mercredi 22 octobre 2014 12:54

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.