CAP 48 rassemble plus de 5,5 millions d'euros pour une centaine de projets

CAP 48 rassemble plus de 5,5 millions d'euros pour une centaine de projets

CAP 48 est une ASBL qui récolte des fonds destinés à financer des projets en faveur des personnes handicapées. A l’issue de la dernière campagne, l’ASBL a récolté un montant de 5,557 millions d’euros afin de financer 102 projets.

Vendredi 12 mai, les responsables de CAP 48 ont fait le point concernant leurs comptes et les projets financés. Plus de 5,5 millions d’euros ont été récoltés afin de financer plus d’une centaine de projets pour l’inclusion des personnes en situation de handicap d’une part, et pour l’aide aux jeunes en difficultés d’autre part. L’association aide aussi la recherche et finance un projet intitulé "Ecole pour tous."

Une sélection

Afin de pouvoir être aidé par CAP 48, il faut d’abord envoyer un dossier à la suite d’un appel à projets. Les projets sont alors regardés et évalués par un jury, qui choisit les dossiers les plus novateurs et pertinents. Plusieurs secteurs sont préalablement choisis dans l’octroi de subsides, dont l’inclusion d’enfants handicapés au sein de crèches ou bien l’apprentissage de la vie en autonomie par exemple.

Plusieurs types de soutien

Le soutien de l’ASBL CAP48 peut se matérialiser de différentes façons. L’achat, l’aménagement ou encore la construction d’infrastructures nécessaires au développement du projet représentent 41.2% de ce qui peut être offert. Quant au financement de ressources humaines ou matérielles, il représente 30,4%. Ces aides sont de véritables atouts pour les ASBL qui souhaitent se développer, et avec elles, de nouveaux projets.

"Cap sur le Sport"

Après 60 ans d’existence et un nombre incroyable de projets financés, CAP 48 souhaite se lancer dans un nouveau défi. Le projet "Cap sur le Sport" aura pour but de favoriser la pratique sportive afin de renforcer la rééducation et permettre l’épanouissement des personnes en situation de handicap. En collaboration avec la Ligue Handisport Francophone et plusieurs centres de réadaptation, le projet permettra d’aider les patients en centre de réadaptation à reprendre l’envie de bouger, et ainsi démarrer une activité sportive qui les aide dans leur rééducation et à recréer du lien social.

La rédaction



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.