"CBO" : nouvel outil du CPAS de Charleroi pour mieux gérer les PIIS

Véritable innovation en Wallonie, l’outil "Collectif Bilan Orientation" (CBO) du CPAS de Charleroi a été mis en place pour aider les allocataires sociaux à définir leurs besoins et leurs compétences professionnelles.

La création du CBO par le CPAS de Charleroi est censée faciliter la mise en place des projets individualisés d’intégration sociale (PIIS), désormais obligatoires pour tous. L’idée est d’aider les bénéficiaires de l’aide sociale à se décider sur leur avenir professionnel et à faire le point sur leurs besoins avant de signer leur nouveau contrat.

"Collectif Bilan Orientation"

Le dispositif "CBO", mis en place il y a quelques mois déjà au CPAS de Charleroi, entend tirer le bilan des compétences des allocataires sociaux pour les aider à remettre un pied dans le monde du travail. Une première réunion en groupe est d’abord organisée pour déterminer les projets de chacun. "Comme on travaille en groupe, les usagers s’alimentent des projets des uns et des autres et ça les fait réfléchir sur leur propre parcours. Ce qui leur permet d’établir plus rapidement leurs priorités", explique, à Télésambre, Michèle Rubbens, coordinatrice du CBO. Ensuite, des professionnels (travailleurs sociaux, psychologues, éducateurs...) analysent la situation de chaque personne afin de lui proposer la meilleure orientation possible. Orientation qui sera ainsi reprise au sein du contrat PIIS.

Cellule innovante

Un tel encadrement était déjà proposé par le CPAS de Charleroi, mais les possibilités d’orientation étaient limitées. Avec l’arrivée du PIIS, de nombreux partenariats ont été conclus avec, notamment, la Funoc , "Lire et Ecrire" ou encore la "Mirec", Mission régionale pour l’insertion et l’emploi de Charleroi. "Il a fallu s’ouvrir", déclare, à la RTBF, Marie-Line Poucet, directrice du service d’actions collectives. "La nouveauté, c’est ça. C’est d’ouvrir les possibilités d’orientation internes et externes" . Grâce à cette ouverture et au "Collectif Bilan Orientation", près de 900 bénéficiaires du revenu d’intégration sociale auront une possibilité supplémentaire de retrouver un emploi.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.