Comment bénéficier d’une prime pour infirmiers à domicile ?

Comment bénéficier d'une prime pour infirmiers à domicile?

Ce début d’année rime avec l’introduction de la demande de prime de 2015 pour la profession d’infirmier dans les soins à domicile. Petit topo des modalités requises à la recevabilité des demandes par l’INAMI des infirmiers attestant d’une qualification en diabétologie.

Cette décision d’octroyer une prime annuelle aux infirmiers actifs au domicile de patients fait suite à un projet d’arrêté royal approuvé par le Conseil des ministres le 17 juin 2014. Dans un premier temps, ce sont principalement les prestataires de soins à domicile ayant une qualification professionnelle particulière en diabétologie qui pourront bénéficier de l’avantage de l’INAMI.

Modalités requises

3 conditions sont à remplir :
- Etre en possession d’une qualification professionnelle particulière, dans ce cas-ci en diabétologie. Attention ! Une extension à d’autres qualifications ou titres professionnels est possible par arrêté royal pour autant que les modalités spécifiques à ces qualifications ou titres aient été fixées.
- L’infirmier en soins à domicile doit prouver avoir dispensé et attesté suffisamment de prestations. Plus d’informations ici.
- Introduire une demande valable d’obtention de la prime. (voir ci-dessous pour les détails).

Introduction de la demande

Pour bénéficier de la prime, une demande doit être introduite via le formulaire de l’INAMI disponible sur le site de l’organisme. À cela, doit être joint une copie du document qui atteste de la qualification professionnelle particulière en diabétologie. Pour la prime de 2015, la demande doit être introduite au plus tard le 31 mars 2016.

Montant de la prime

Pour la prime de 2015, le montant s’élève à 1.205,58 euros, soit exactement qu’en 2013. La prime est indexée, mais pour 2014 et 2015, l’indice pivot n’a pas changé entre-temps. La prime fixée au prorata du nombre et du type de prestations en diabétologie que l’infirmier dispense peut également influer sur le montant. Selon les cas :
- Si ces prestations sont d’au moins 500 : l’infirmier bénéficiaire touche sa prime en entièreté.
- Si les prestations sont comprises entre 50 et 500 : le professionnel bénéficie de 50% de la prime.
- Si les prestations sont comprises entre 0 et 50 : l’infirmier reçoit 10 % de la prime.

Enfin, la prime de 2015 est versée au mois de juin de l’année qui suit l’année à laquelle se rapporte la prime.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.