CPAS d'Ottignies-Louvain-la-Neuve : pas d'ouverture d'abri temporaire

CPAS d'Ottignies-Louvain-la-Neuve : pas d'ouverture d'abri temporaire

Suite à la baisse des températures, les centres d’accueil pour les personnes précarisées sont vite remplis. Le CPAS d’Ottignies-Louvain-la-Neuve n’ouvrira pas d’abri temporaire pour les plus démunis. Les années passées, la moitié des personnes s’y étant présentées ne venaient pas d’Ottignies.

Ottignies-Louvain-la-Neuve s’avérait être l’unique commune du Brabant Wallon à ouvrir un centre pour les personnes précarisées durant l’hiver.

Une aide nécessaire...

Jeanne-Marie Oleffe justifie sa décision : "Nous l’avons fait il y a 3 ans et 4 ans car on sentait un besoin. Nous voulions le démontrer et nous l’avons fait. Mais une petite ville comme Ottignies-Louvain-la-Neuve ne peut pas porter l’ensemble des sans-abris du Brabant Wallon. Nous avons démontré un besoin et nous voulons que la province le prenne en charge", rapporte BEL RTL. Les personnes démunis de toute la province s’étaient rendus dans l’abri et refusaient de le quitter, les deux années où le centre fut ouvert.

... mais une prise en charge des démunis déjà effectuée par la province ?

Les CPAS ont pour mission en premier temps d’accueillir les sans-abris. De plus, en 2011 et 2012, les frais crées par la prise en charge des personnes précarisées auraient été payés par la province, comme le précise BEL RTL.



Commentaires - 1 message
  • Si c'est vérifié (paiement par la province), une fois de plus, ce sont les "petits" qui vont payer et pas les nantis.
    Mais je suis d'accord, une petite ville ne peut prendre à sa charge tous les besoins du BW. Mais qui veut des sdf en BW ? Et l'image de cette province ? Je désespère que l'humain ne passe avant ces considérations !

    Patfolle jeudi 11 décembre 2014 09:20

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.