" D.J CAPS.", nouveau site internet consacré au droit de la jeunesse

D.J CAPS. est le nom d’un nouveau site internet consacré au droit de la jeunesse. Sa cible ? Les praticiens du droit de la jeunesse et éventuels acteurs du secteur. Entre capsules vidéos (d’où le « caps »), textes et présentations, le contenu se veut formatif.

A l’heure de la réactualisation du décret de 1991 relatif à l’aide à la jeunesse par Le Ministre Rachid Madrane, l’apparition du site D.J CAPS. constitue une aide de plus au secteur. Créée par les avocats spécialisés dans le domaine de l’aide à la jeunesse, Amaury de Terwangne et Christophe Stenmans, la plateforme met des outils de formation et documents gratuits à disposition des professionnels. Les concepteurs du site privilégient la pédagogie et la facilité d’accès à travers la publication de capsules vidéos explicatives. Leur but ? Permettre de mieux comprendre le droit de la jeunesse, une matière qu’ils jugent "passionnante et complexe".

De l’explication du projet de réforme au développement de fiches thématiques

Le point de départ à cette aventure a été la parution de la loi pot-pourri II qui impacte le droit de la jeunesse. A l’heure du web 2.0, l’équipe d’avocats du D.J CAPS. propose une série de vidéos pour présenter les nouvelles moutures de la réforme de l’aide et de la protection de la jeunesse. Hormis les vidéos, les concepteurs du site ont développé des fiches thématiques pour traiter de différentes parties du droit de la jeunesse. Historique du droit de la jeunesse, mineur et droit civil, droit international et droit de la jeunesse...Les sujets sont variés. Sans avoir vocation à être exhaustif, le site continue à s’enrichir chaque mois en documentation.

Pour aller plus loin...

L’équipe d’avocats du D.J CAPS. ont mis en place divers ateliers en vue de mieux assister les professionnels du secteur. Les activités ont lieu à Ittre (région de Nivelles) pour des groupes de 12 personnes maximum. Deux types d’ateliers sont proposés :

- Formations à la carte : ces modules entendent répondre aux besoins spécifiques d’un service pour lequel le participant est compétent. Les thèmes sont soit génériques (introduction au droit de la jeunesse, mineur et droit pénal, secret professionnel...) ou plus ciblés.

- Supervision : dans ce cas, des études de cas sont exposées afin d’amener des participants qui rencontrent une difficulté à entamer une réflexion sur les points de blocage. Des séances postérieures permettent de voir comment l’équipe a pu faire évoluer ces situations.

Plus d’infos : D.J CAPS.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.