Déception pour le non-marchand

Déception pour le non-marchand

Le secteur non-marchand a retrouvé le gouvernement wallon ce jeudi 06 juillet afin de discuter de l’enveloppe à allouer au secteur dans le cadre des accords du Non-marchand. L’avenir reste incertain.

Les organisations syndicales et les employeurs du Non Marchand ont rencontré ce matin le Gouvernement Wallon pour discuter des montants prévus destinés à l’accord Non Marchand.

Après la décision du 19 juin du CDH de débrancher la prise du Gouvernement Wallon, les organisations syndicales et employeurs du secteur Non Marchand voulaient une confirmation des montants prévus pour les années 2018, 2019 et 2020 destinés à la conclusion d’un accord Non Marchand.

Cette rencontre ne fut absolument pas rassurante.

Si les ministres PS continue à nous garantir leur décision ils ne peuvent plus s’engager pour les années à venir. Ils nous encouragent à négocier avec les employeurs très rapidement.

Le ministre Prévot a quant à lui redit qu’une nouvelle majorité devait être mise en place. Pour lui, ce sera au nouveau gouvernement à décider. Pour nous, il n’y a donc aucune garantie.

Les organisations syndicales et les employeurs continueront à discuter et à faire des propositions au gouvernement wallon pour l’utilisation des 10, 20, 30 millions. Ils se rencontreront dès la semaine prochaine pour élaborer leur proposition avant le 15 juillet.

La CNE reste en colère et dépitée de la situation actuelle. La CNE continuera à mettre toute l’énergie possible pour concrétiser la réduction du temps de travail pour les travailleurs du secteur Non Marchand.

La CNE

[A Lire]

- Tout est perdu pour le non-marchand ?
- La manifestation des travailleurs wallons du non-marchand approche
- « Grand succès » pour la manifestation du non-marchand
- 10 à 15.000 travailleurs du non-marchand dans les rues de Bruxelles
- Les infirmières seront présentes en nombre à la manif du non-marchand
- Le printemps du non-marchand démarre !
- Le secteur non-marchand, champion de l’absentéisme
- Nouvelle déception du non marchand à la Région wallonne
- Non-marchand : ça avance à Bruxelles !
- Non-marchand : 2e grande manifestation nationale ce 21 mars
- Le secteur non-marchand martèle : il veut un accord pour 2017
- Non-marchand : les syndicats fustigent le gouvernement wallon
- Le secteur non-marchand en a assez
- Pas de budget pour le non-marchand
- Le non-marchand n’a jamais été évalué à sa juste valeur



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.