Demir hausse le ton sur la situation à la DG Personnes handicapées

Demir hausse le ton sur la situation à la DG Personnes handicapées

Zuhal Demir, la nouvelle secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées, vient de sommer Capgemini Belgium, l’entreprise informatique chargée de concevoir le nouveau logiciel défaillant de la DG Personnes Handicapées, de régler le problème au plus vite.

Attaquée indirectement dans un récent communiqué du Conseil supérieur national des personnes handicapées (CSNPH) sur sa responsabilité dans la situation chaotique à la DG Personnes Handicapées, Zuhal Demir vient de répliquer. Elle a affirmé ce jeudi, sur Radio 1, que la faute est aux mains de l’entreprise informatique Capgemini Belgium, appelée pour aider le SPF Sécurité Sociale à mettre en place le nouveau système d’octroi des allocations pour personnes handicapées qui est actuellement défaillant.

Discours plus ferme

L’ancienne secrétaire d’Etat à la lutte contre la pauvreté, Elke Sleurs, était assez tolérante avec les défaillances du nouveau système. Le mois dernier, elle avait confié à De Standaart : "Un nouveau système informatique ne se met pas en place du jour au lendemain. 10 nouvelles personnes ont commencé à travailler cette année, mais ils doivent encore être formés et ça prend du temps." Zuhal Demir, quant à elle, a pris un ton plus ferme ce matin sur Radio 1 : "Je peux comprendre que le système rencontre des difficultés, mais il subsiste de vraies erreurs structurelles. Capgemini a d’ailleurs annoncé qu’elle va faire appel à des spécialistes d’IBM." Elle a ensuite conclu en disant que "la priorité est que les allocations soient versées à temps."

Rétroactes

Pour rappel, depuis le mois de janvier à la DG Personnes handicapées, un nouveau logiciel baptisé "My Handicap" est censé faciliter l’octroi des allocations. Sauf que le système est défaillant. Ce qui entraîne un manque de suivi, des retards dans le traitement des demandes, un numéro 0800 inaccessible... Si bien qu’une partie du personnel a décidé de lancer un préavis de grève pour que les choses avancent. De multiples associations ont également tiré la sonnette d’alarme au sein de communiqués. Tout récemment, c’était au tour du CSNPH de rendre un avis cinglant sur le sujet. Et les critiques risquent de continuer à pleuvoir si la situation ne se rétablit pas rapidement...

La rédaction

[À lire]

- Le CSNPH rend un avis sur la situation à la DG Personnes handicapées
- La situation est toujours tendue à la DG Personnes Handicapées
- "My Handicap" : le SPF Sécurité sociale fait son mea culpa
- La DG Personnes handicapées lance un préavis de grève



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.