Des CoCoLos pour tisser des liens sociaux

Des CoCoLos pour tisser des liens sociaux

Les Conseils Consultatifs des Locataires (CoCoLos) servent à faire vivre et à intégrer la participation des locataires de logements sociaux à des projets qui les concernent directement.

De nombreux logements sociaux voient le jour chaque année en Belgique. Qu’ils soient "classiques" ou répondant à des demandes plus spécifiques, ces logements disposent souvent d’un Conseil assurant le lien avec les locataires et leur Société immobilière de service public (SISP). Il se nomme "Conseil Consultatif des Locataires" (CoCoLo).

Rôle et missions

La communication entre les locataires et leur SISP ne serait pas toujours évidente à mettre en place. Pour la faciliter, les locataires peuvent élire des délégués pour les représenter auprès de leur SISP. Les 5 à 15 membres élus pour 4 ans composent ainsi le CoCoLo. Il s’occupe des questions concernant un groupe ou l’ensemble des locataires de la SISP. Plusieurs missions lui sont conférées : émettre des avis de droit ou d’initiative, participer aux réunions du conseil d’administration, organiser des activités d’animation ou encore réunir tous les locataires au moins une fois par an. Le CoCoLo est en fait l’intermédiaire entre ces locataires et la SISP.

Raison d’être d’un CoCoLo

À l’occasion de l’élection prochaine des nouveaux délégués, la ministre du Logement, Céline Fremault, a insisté sur la raison d’être d’un CoCoLo pour les locataires de logements sociaux : « Disposer d’un CoCoLo au sein d’une SISP, c’est garantir aux locataires la possibilité de participer à la vie et aux multiples projets de la société de logement social. Un tel dispositif de participation citoyenne vise à améliorer jour après jour la qualité de vie des habitants. S’organiser pour améliorer son cadre de vie et tisser des liens sociaux est primordial dans une grande ville comme Bruxelles. »

Moyens mis à disposition

Pour mener à bien leurs missions, les membres d’un CoCoLo ont plusieurs moyens mis à leur disposition par les SISP. Ils ont notamment un budget défini pour leur permettre de fonctionner et la possibilité d’investir des locaux pour organiser les réunions. Des formations sont également organisées pour préparer les délégués à l’exercice de leur mandat. Enfin, s’ils rencontrent des difficultés au sein du CoCoLo, la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale organise une médiation et propose des conseils pour leur venir en aide.

Pour plus d’informations : info@febul.be



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.