Des logements modulables pour les seniors

Des logements modulables pour les  seniors

Une résidence de 45 appartements verra le jour fin 2019 à Liège. La particularité ? Les logements seront adaptés aux seniors actifs et pourront être réaménagés plus facilement dans le cas où ceux-ci deviennent dépendants.

La population est vieillissante et comprend une part conséquente de personnes de plus de 50 ans. Pourtant, ils sont nombreux à rester actifs assez tard. Dès le 4 septembre 2017, les travaux commenceront pour la Résidence "Asclépios", basée à Liège. Avec cette résidence, les seniors actifs peuvent bénéficier de tout le confort nécessaire d’un appartement neuf et connaitront l’avantage d’un habitat proche du centre ville. L’innovation réside dans l’adaptabilité de leur appartement : si les seniors deviennent dépendants, ils pourront facilement le moduler leur en fonction de leurs besoins.

Un concept innovant et de qualité

Pour Christophe Nihon, le responsable, qui s’adresse au journal Le Soir, " avec cette construction, il s’agit vraiment d’un concept innovant. En effet, nous nous adressons ici à des seniors actifs, désireux de bénéficier de toutes les facilités qu’offre le centre-ville. Mais si, un jour, ces résidents deviennent moins mobiles, voire dépendants, ils pourront très facilement adapter leur appartement". Les logements seront haut de gamme, avec une place parking et une cave. Ce projet est l’une des nombreuses réponses au manque de places en maisons de repos, mais l’objectif premier est surtout de permettre aux seniors de rester le plus longtemps chez eux.

Tout est prévu !

L’immeuble a été conçu pour être modulé en fonction des besoins des résidents. Tout a été prévu pour que les travaux soient légers. " La hauteur des interrupteurs pourra également être adaptée, ainsi que les portes. Des barres d’appui pourront être placées, tout cela en un jour, sans travaux lourds puisque tout a déjà été prévu avant même la construction. De même, pour accéder aux terrasses, il n’y a pas de rebord, tout est de plain-pied " souligne Christophe Nihon. Au rez-de-chaussée s’installera même une polyclinique, au plus proche des seniors.

La rédaction

[ A lire]

- L’habitat intergénérationnel en plein boom à Bruxelles
- Réflexion sur l’habitat des seniors
- Des bébés et des aînés bientôt sous le même toit en province de Liège
- Abbeyfield : vieillir ensemble sur le mode participatif
- Espace-seniors analyse l’habitat Kangourou



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.