Des lunettes pour malvoyants capables de reconnaître les visages

Des lunettes pour malvoyants capables de reconnaître les visages

Lire, se déplacer aisément et... reconnaître les visages sont autant d’actions que les malvoyants rêvent d’accomplir au quotidien. Avec les lunettes parlantes inventées par l’entreprise américaine Orcam, c’est désormais possible.

Canne blanche connectée, police de caractère adaptée... les innovations pour faciliter la vie quotidienne des malvoyants sont multiples et visent principalement à améliorer leur autonomie. Autre invention récente jugée révolutionnaire par les professionnels du secteur : MyEye, des lunettes parlantes capables de reconnaître les visages. Elles ont été inventées par l’entreprise américaine Orcam et ont été présentées les 24 et 25 mars au Salon d’aides techniques de Liège organisé par l’ASBL La Lumière.

Reconnaissance faciale

Grâce à une caméra posée sur les lunettes et un boitier de commande, le système MyEye est capable de lire à haute voix n’importe quel texte visé par la personne aveugle. "S’il y a un texte dans le champ visuel, il suffit de l’indiquer avec son doigt et la caméra le lit à haute voix. Cela est d’autant plus pratique pour la lecture d’une carte dans un restaurant par exemple" précise à la RTBF, Bart Peremans de Koba Vision. Depuis peu, MyEye est également capable de reconnaître les visages après les avoir photographiés une première fois.

Bientôt remboursées ?

Ces lunettes intelligentes ont évidemment un coût important. Elles sont au prix de 3.150 euros pour la version lecture et de 4.150 euros si l’option "reconnaissance faciale" est ajoutée. Mais une aide financière pourra peut-être prochainement les rendre plus abordables. À condition que l’AViQ (Agence wallonne pour une Vie de Qualité) les reconnaisse comme un outil favorisant bel et bien l’autonomie des personnes handicapées.

ASBL La Lumière

Pour Georgette Charlier, responsable du service basse-vision de l’ASBL La Lumière à Liège, ces lunettes et la reconnaissance faciale qu’elles permettent, sont une véritable révolution. C’est pourquoi l’association a décidé de les présenter au public et aux professionnels parmi d’autres innovations du même type.

La Lumière a été créée en 1919 pour aider les personnes "frappées de déficience visuelle". L’ASBL accompagne aujourd’hui plus de 1.500 aveugles et 8.000 malvoyants de tous âges grâce aux multiples services proposés : bibliothèque, centre de consultations basses visions, service d’aide à l’intégration sociale...

La rédaction



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.