Des seniors et des handicapés sous le même toit à Neder-Over-Heembeek

Des seniors et des handicapés sous le même toit à Neder-Over-Heembeek

Le CPAS de la Ville de Bruxelles vient d’inaugurer l’habitat solidaire et intergénérationnel "Beïti Eglantines" à Neder-Over-Heembeek. 12 personnes atteintes d’un handicap mental léger cohabitent avec 6 personnes âgées.

Inauguré ce mercredi 30 novembre par le CPAS de Bruxelles, l’habitat groupé "Beïti Eglantines" rassemble des seniors et des personnes handicapées mentales légères. Situé au cœur de Neder-Over-Heembeek sur le même site que la maison de repos "Les Eglantines", ce projet solidaire et intergénérationnel vise à offrir plus d’autonomie aux résidents. L’initiative trouve un écho dans le Brabant wallon où l’ASBL Jardin’âges construit actuellement un logement similaire.

Une première à Bruxelles

Le bâtiment, ouvert officiellement depuis le début de l’année, comprend 6 flats pour seniors et 12 logements destinés à des personnes en situation de handicap mental léger. Sur ces derniers, un seul est encore disponible. Chacun dispose donc de son logement en toute autonomie, mais des activités communes sont organisées. Si le concept n’est pas tout à fait neuf, la présidente du CPAS de Bruxelles, Pascale Peraïta, affirme à la Dernière Heure que cet habitat groupé solidaire est une première à Bruxelles.

Favoriser l’autonomie

Les habitants sont encadrés par 3 accompagnants qui examinent leurs besoins et leurs demandes au quotidien. Ils vont faire les courses, remplissent les papiers administratifs et les accompagnent chez le médecin. À part cela, ils se débrouillent plus ou moins seuls. Les résidents ont confié à la RTBF que cette expérience leur permet d’apprendre "à vivre seul, à être autonome". Ils se côtoient entre "voisins-voisines", font leurs courses. C’est ça "les appartements solidaires" : "C’est aider les autres quand ils ont des problèmes, se parler, prêter des choses, se faire des soirées ensemble …"

Projet intergénérationnel

Le projet Beïti vise également à favoriser les rapports entre les différentes générations. La construction de l’habitat solidaire sur le site de la résidence "Les Eglantines" n’est pas un hasard. "Nous développons les liens entre la maison de repos, ses résidences-services et Beïti. Cette collaboration vise à mettre en place un volet intergénérationnel au travers de mécanismes de solidarités et d’activités partagées. Par exemple, tous les jeudis, ils ont réunion de groupe afin de discuter des travaux communautaires", explique la présidente du CPAS de Bruxelles.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.