Deux nouveaux logements sociaux à Lasne

Deux nouveaux logements sociaux à Lasne

Lasne, connue pour ses beaux quartiers et ses loyers relativement élevés, a inauguré deux nouveaux logements sociaux.

Se loger devient de plus en plus compliqué, que ce soit pour les personnes à faibles revenus, les seniors ou les personnes souffrant de troubles mentaux. Lasne, connue pour être une commune riche, n’échappe pas non plus au problème. De plus en plus de personnes font appel au CPAS pour pouvoir bénéficier de logements sociaux.

Une offre déjà existante

Les deux nouveaux logements sont deux appartements « une chambre », d’un loyer de 380€ par mois. La commune dispose déjà de 14 logements sociaux et de 17 logements à loyer modéré. Néanmoins, la demande ne cesse de croître. Même si avec ces deux logements, la commune élargit son offre, elle se situe toujours bien en dessous des 10% d’habitations sociales imposées par la Région.

Plusieurs types de demandes

Pour la présidente du CPAS, Brigitte Defalque, l’accroissement des demandes est dû à deux facteurs principaux : "Les situations familiales deviennent de plus en plus difficiles pour tout le monde. Il y a beaucoup de personnes seules avec des enfants qui ne savent plus se loger car les loyers sont chers à Lasne, et qui cherchent des logements sociaux. On a aussi une forte demande des jeunes qui commencent à travailler et qui n’ont pas un salaire élevé." explique-t-elle à la RTBF. La bourgmestre, Laurence Rotthier, pointe un autre problème : "On a de plus en plus de demandes émanant de personnes âgées qui, avec leurs petites pensions, ne peuvent plus se permettre un gros loyer." A Lasne, pour une surface de 120m2, il faut compter environ 1300€ de loyer.

Une collaboration avec l’AIS

La bourgmestre explique que la commune ne compte pas s’arrêter là et a prévu la construction d’une crèche avec quatre logements sociaux (de deux chambres, cette fois). De plus, elle travaille beaucoup en collaboration avec l’Agence Immobilière Sociale du Brabant-Wallon. Le rôle d’une AIS est d’agir comme intermédiaire entre le bailleur et les locataires, tout en mettant à disposition des logements issus du parc immobilier privé et public. L’agence introduit des logements salubres dans le circuit locatif au bénéfice de ménages à revenus modestes.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.