Enfin des mesures pour le Handicap !

Enfin des mesures pour le Handicap !

Le gouvernement Wallon a approuvé plusieurs mesures à destination des personnes handicapées ou à mobilité réduite. Certaines actions commenceront à se mettre en place dès le mois de juin.

Les institutions internationales ont souvent reproché à la Belgique son manque de mesures pour le handicap, et donc sa faible inclusion des personnes handicapées. Entre manque d’accessibilité dans les transports et manque cruel de structures adaptées, de nouvelles actions sont plus que nécessaires. Maxime Prévot, ministre en charge, a donc présenté un ensemble de mesures au bénéfice des personnes handicapées ou à mobilité réduite, comportant rénovation des infrastructures, création de nouvelles places en institution pour les handicaps les plus lourds, et un dispositif de 28 mesures "Accessibilité". Le gouvernement Wallon a approuvé l’ensemble de ces actions.

La rénovation des infrastructures

L’amélioration de l’hébergement et de la prise en charge des personnes handicapées en Wallonie passe par plusieurs étapes. Certaines structures sont obsolètes et ne correspondent plus aux normes en vigueur. Il faut donc rénover les structures déjà existantes. Pour cela, un appel à projet a été lancé afin que les institutions agréées puissent demander un financement à hauteur de 80%, avec un plafond de 2 millions d’euros par projet.

De nouvelles places pour le polyhandicap et la cérébrolésion

Un nouvel appel à projets va être lancé afin d’encourager la création de nouvelles places pour les cas les plus lourds de handicap (polyhandicap) et pour les personnes cérébrolésées. Les besoins sont immenses pour ces types de profils et les demandes de prise en charge fort nombreuses, mais hélas actuellement impossibles à combler. Un budget de 5 millions est prévu et permettra de renforcer le maillage en matière de prise en charge du polyhandicap et combler une lacune au niveau de la prise en charge des cérébrolésés.

Améliorer la prise en charge des "cas prioritaires"

Pour la deuxième année consécutive, le ministre a débloqué une enveloppe additionnelle de 3 millions d’euros afin de participer à une meilleure prise en charge des cas prioritaires ( ayant un handicap complexe et en situation d’urgence).

Plus de soutien pour l’autisme et le double diagnostic

L’autisme nécessite un accompagnement adapté et qualitatif, tout en prenant en compte les différents degrés de symptômes autistiques. Dans le cadre du Plan Transversal Autisme, de nouveaux moyens seront mobilisés pour la création de nouvelles places d’accueil et d’hébergement.

Un dispositif de 28 mesures " Accessibilité"

Cela fait plusieurs années que la Belgique fait figure de mauvaise élève aux yeux des instances internationales, en matière d’inclusion et d’accessibilité des personnes à mobilité réduite. Pour pallier ce manque d’efforts, le ministre a déposé un dispositif de 28 mesures " Accessibilité" qui viendront compléter les actions déjà mises en place. Le but est d’améliorer l’accessibilité des personnes à mobilité réduite notamment dans les transports et les services. Ces mesures seront transversales et engageront l’ensemble des ministères Wallons. Les premières mesures porteront leurs fruits à l’horizon du printemps 2018.

La Rédaction

[A Lire]
- Un kit d’accessibilité pour faciliter la mobilité des PMR de Liège
- Manque de logements adaptés aux PMR en Région bruxelloise
- Handicap-Car au service des PMR du Hainaut
- PMR : un service administratif à domicile dès 2017 à Mons
- Taxi2Share facilite le transport des PMR
- Un Plan transversal autisme : un (premier) pas vers l’inclusion ?
- Un guide pour les PMR dans Bruxelles



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.