Enquête sur les soins (non)appropriés en fin de vie

Enquête sur les soins (non)appropriés en fin de vie

Le Centre Fédéral d’expertise des Soins de Santé (KCE) a lancé ce jeudi 24 novembre une enquête en ligne pour connaître l’opinion des Belges au sujet des soins de fin de vie.

En collaboration avec l’UCL et l’Université d’Anvers, le KCE vient de mettre en ligne une enquête dont l’objectif est de parvenir à éviter les soins inappropriés sur les patients en fin de vie. Elle s’adresse à tous : patients, proches de patients, prestataires de soins, conseillers spirituels, volontaires, ou simples citoyens.

Objectifs

L’enquête vise à connaître l’opinion des Belges au sujet des soins de fin de vie, afin de définir ce qu’ils considèrent comme excessif ou, au contraire, insuffisant. Les chercheurs souhaitent déceler les mécanismes qui conduisent à ces dysfonctionnements et veulent trouver des moyens pour les éviter. Grâce aux témoignages recueillis, le KCE pourra émettre des recommandations afin que les patients puissent bénéficier de soins plus appropriés. Par exemple, en favorisant davantage l’accès à la continuité des soins.

L’enquête

Une précédente enquête menée récemment par un groupe de recherche belge (Pro-Spinoza) souhaitait obtenir une idée ciblée sur la qualité des soins palliatifs afin de les améliorer. C’est au tour du Centre Fédéral d’expertise des Soins de Santé de se pencher sur le sujet. Le questionnaire proposé correspond à la première phase de l’étude. Il est destiné aux Belges concernés par les soins en fin de vie et est disponible jusqu’au 14 janvier 2017. Une deuxième phase abordera de manière plus approfondie certains sujets émergeant des résultats obtenus.

Questionnaire en ligne

Le questionnaire se déploie en 3 parties et dure environ une demi-heure. Il est d’abord demandé de décrire une situation dans laquelle les soins délivrés étaient appropriés ou, au contraire, inappropriés. Cette longue phase permettra aux enquêteurs de recueillir des informations sur les expériences personnelles vécues. Ensuite, le KCE se penche sur les causes des soins inappropriés et sur ce qui peut être fait pour les améliorer. Les dernières questions cherchent à en savoir un peu plus sur les répondants.

Lien vers le questionnaire : http://enquete.cf



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.