Est-il possible d'allier ONG et Marketing ?

Est-il possible d'allier ONG et Marketing ?

Le secteur du non-marchand, et plus particulièrement celui des Organisations Non Gouvernementales (ONG), s’appuie sur le volontariat pour financer des actions. Le Marketing a pour but de prévoir et stimuler une consommation. Est-il alors possible d’allier ONG et Marketing ?

L’année dernière, ASBLissimo, le premier salon pour les dirigeants d’ASBL avait réuni plus de 520 personnes, afin d’aborder des thèmes variés mais importants, tels que le financement, la gestion ou le management associatif. Cet événement a pour but de réunir les dirigeants afin de faire le point sur le secteur associatif, et leur donner tous les outils nécessaires pour mener à bien leurs projets. 35 exposants s’étaient déplacés pour aider les ASBL, mais aussi les auditer et les coacher. Cette année, la question du Marketing au sein des ONG a été posée. Est-ce possible ?

Le non marchand, un secteur spécifique

Tout d’abord il existe de grandes disparités entre les différentes structures du non-marchand. Entre ASBL, mutuelles, il est difficile de bien identifier certaines entités. Chacune d’entre elle appartient aux multiples domaines qui composent le non-marchand (Culture, Santé, Action Sociale, Défense des droits, ect). Pourtant, le secteur n’est pas sans-intérêt. En effet, il représente près de 19% de l’emploi total, plus de 13 milliards d’euros de valeur ajoutée en Wallonie, et connait un taux de croissance de plus de 2.5% en 6 ans ! Le non-marchand est donc un secteur en expansion, alliant professionnalisme et ambition. Il a besoin d’outils pour s’organiser et se développer.

Le marketing, un outil essentiel

Comme toute structure, une ONG a besoin de vivre financièrement. Appartenant au secteur non-marchand, la majorité de ses fonds proviennent d’une part de fonds publics (subsides etc.), et d’autre part de ressources mobilisées sur une base volontaire (dons, cotisations etc.). Pour mener leurs plus grosses actions à terme, le marketing, la communication et la publicité sont des atouts non négligeables. Il faut donc savoir construire une image impactante pour mieux atteindre le public. De fait, les personnes rejoindront une cause qui les touchent, et aideront financièrement l’ONG via un don ou s’impliqueront en tant que volontaires. Solliciter le pathos de chacun est un défi pour les ONG, qui engagent dès lors une démarche de ciblage qu’apporte le marketing. Il a pour objet de connaitre, prévoir et stimuler le besoin d’un consommateur, et ainsi d’adapter toute une série d’éléments, comme la communication, pour toucher le public visé.

Des stratégies profitables

Une série de mesures peuvent être mises en place par les ONG. Utiliser des réseaux sociaux, renforcer le sentiment de communauté, créer du débat, collecter des informations sont autant de démarches pour aider les ONG à analyser et améliorer leurs actions marketing, avoir donc plus d’impact et donc mener au mieux leurs projets. Cette analyse sur l’outil marketing au sein des ONG peut aussi se retranscrire sur l’ensemble du secteur non-marchand, qui fonctionne sur la base de subsides et du volontariat.

Plus d’informations sur ASBLissimo ici .

La rédaction



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.