Évaluation des soins psychiatriques en milieu hospitalier : Test-Achats prépare un projet d'étude

Évaluation des soins psychiatriques en milieu hospitalier : Test-Achats prépare un projet d'étude

Un projet d’étude sur l’évaluation des soins psychiatriques en milieu hospitalier est en préparation. Test-Achats souhaite, via un questionnaire, analyser le taux de satisfaction des personnes traitées pour des problèmes de santé mentale.

Les initiatives pour améliorer le secteur de la santé mentale ne manquent pas. La réforme 107, par exemple, œuvre pour une meilleure offre de soins en santé mentale. S’en est suivi un Manuel des pratiques innovantes qui décrit, notamment, de bonnes pratiques à adopter dans le secteur. Par le projet d’étude sur l’évaluation des soins psychiatriques en milieu hospitalier, Test-Achats, soutenu par l’asbl Psytoyens, qui a déjà publié des recommandations en la matière, entend à présent mettre en lumière la satisfaction des patients.

Objectif de l’étude

En évaluant les soins de santé psychiatriques en milieu hospitalier, Test-Achats souhaite analyser dans quelle mesure les personnes qui ont été traitées pour des problèmes psychologiques sont satisfaites des services offerts et de leur efficacité. L’idée est aussi de mettre en lumière les expériences vécues par les personnes qui, durant les 5 dernières années, ont été hospitalisées (pour au moins 1 nuitée) en unités de soins psychiatriques.

Expérience vécue

Le premier thème abordé par Test-Achats pour évaluer les soins psychiatriques, est celui de l’expérience vécue. Test-Achats demande à la personne de se concentrer sur la "dernière expérience d’hospitalisation". Était-ce dans un centre d’urgence psychiatrique, dans un centre de réadaptation psychiatrique, dans l’unité de psychiatrie d’un hôpital général... ? Le patient a-t-il été admis sur l’avis d’un médecin ou d’une tierce personne, de force ou volontairement ? Le questionnaire s’attarde ensuite sur les troubles psychologiques (anxiété, dépression, troubles bipolaires, schizophrénie...) pour lesquels une hospitalisation était nécessaire, sur les fréquences d’admissions, sur le temps d’attente avant cette admission et sur le nombre de nuits passées à l’hôpital. Test-Achats demande finalement quel type de thérapie le patient a subit et par quel professionnel de la santé.

Enquête de satisfaction

Vient ensuite l’enquête de satisfaction à proprement parlé. Une vingtaine de critères, tels que le temps ou l’empathie accordés par les professionnels aux patients, la qualité des services ou encore les informations fournies, doivent être évalués sur une échelle allant de "très insatisfait" à "très satisfait". Il est aussi demandé aux patients à quel point l’hospitalisation leur a été bénéfique et s’ils recommanderaient à un proche l’hôpital où ils ont séjourné. L’évaluation du taux de satisfaction continue par des questions post hospitalisation, et plus précisément sur les consultations externes qui ont suivies. Enfin, l’enquête se termine par une dernière question sur l’état émotionnel actuel du patient.

Participez à l’étude en répondant ici au questionnaire.



Commentaires - 1 message
  • Je trouve ça un peu étonnant qu'on évalue des soins hospitaliers, qui plus est psychiatriques, comme on évalue l'efficacité d'un aspirateur...!

    sud dimanche 6 novembre 2016 08:14

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.