Handicap : Cent-cinquante places de plus en centre de jour

Handicap : Cent-cinquante places de plus en centre de jour

Cent-Cinquante places en centre de jour et d’hébergement vont être inaugurées prochainement en région bruxelloise.

Sur proposition de la Ministre bruxelloise de l’Aide aux personnes en situation de handicap, Céline Frémault, le gouvernement a adopté, ce 21 avril, le plan pluriannuel (2016-2020) d’investissement pour l’aide aux personnes en situation de handicap. Au programme : plus de places en centre de jour et d’hébergement, des aides et des services aux personnes et aux familles.

De nouvelles places

A la demande de la Ministre, en 2015, le service Phare a récolté les divers projets des centres de jour et d’hébergement, ce qui a permis d’établir un état des lieux des projets susceptibles d’être menés par les Centres et Services. En termes d’infrastructures, l’investissement (qui résulte de subventions) s’élève à plus ou moins 18 000 000 d’euros. En ce qui concerne le fonctionnement récurrent, les montants atteignent 7 500 000 euros. Ces frais visent à créer à moyen terme 150 nouvelles places pour les personnes reconnues de grande dépendance.

Quels sont les projets soutenus ?

Plusieurs projets ont été soutenus. Parmi eux :

• L’Aubier (Irsa), à Uccle : agrandissement et transformation du bâtiment « l’Aubier » pour y accueillir le centre d’hébergement existant pour 30 personnes handicapées et le centre de jour existant pour 40 personnes handicapées de l’ASBL « IRSA -Centre de Services ». Le montant de subvention pour l’infrastructure est de 4.075.000 €.

• L’asbl « La Braise » à Anderlecht : construction d’un centre d’hébergement pour 15 personnes et d’un centre de jour pour 15 personnes. L’asbl accueille un public adulte présentant une lésion cérébrale acquise. La subvention d’infrastructure est de 2.200.000 € et le subside de fonctionnement récurrent est de 1.480.000 €.

Un plan d’action « Grande dépendance »

Un plan d’action « grande dépendance » avait été élaboré sous la précédente législature avec une analyse des besoins et des actions à entreprendre. Le Groupe de Travail « Grande dépendance » a effectué un état des lieux de ce plan, une première fois en mars 2015, puis en mars 2016. Plusieurs centres avaient alors été créés, comme la Coupole de l’Autisme (15 places en centre de jour et d’hébergement), HOPPA (25 places en centre de jour et d’hébergement) le FARRA méridien, en mars 2016 (25 nouvelles places en centre de jour + 8 places en hébergement en plus).

Pour rappel, la Belgique avait été condamnée, le 29 juillet 2013 pour le non-respect de la Charte Européenne, tant pour le manque de place d’accueil et d’hébergement qu’en matière de services et d’aide aux personnes en situation de handicap.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.