Infirmiers à domicile : quelles sont les spécificités ?

Infirmiers à domicile : quelles sont les spécificités ?

Certains infirmiers se déplacent régulièrement au domicile de leurs patients. Quelles sont les conditions de cette pratique et ses spécificités ? Le Guide Social vous aide à y voir plus clair.

Le recours aux soins infirmiers à domicile est un phénomène courant. D’autant plus depuis la réduction de séjour au sein des hôpitaux, mais aussi à cause du vieillissement de la population et de l’accroissement des maladies chroniques. En quoi consiste cette pratique et quelles sont les différences essentielles par rapport aux prestations infirmières dans une institution ?

- - Travail à domicile : une particularité du secteur ?
- - Psy à domicile : qui, quoi, comment ?

Une personne relais

Lorsqu’il se déplace chez le patient, l’infirmier assure toute une série de soins, de jour comme de nuit. D’une manière générale, il veille à observer, identifier et établir l’état de santé au niveau psychique, physique et social. C’est un partenaire clé du médecin, qui participe à l’établissement du diagnostic et l’exécution du traitement. Il assure également le relais entre le patient et sa famille à travers l’écoute, l’assistance et ses conseils. Dans la pratique, les personnes qui sollicitent ses services sont de deux types : des patients qui se rétablissent chez eux d’une maladie, d’un accident, d’une opération, après un séjour hospitalier ou non. Mais aussi des patients qui souffrent d’une maladie chronique ou d’un handicap et nécessitent de recevoir des soins de longue durée.

Conditions d’exercice

L’ infirmier qui pratique à domicile est en possession d’un diplôme en soins infirmiers (brevet ou bachelier), à l’instar de ses confrères. Comme pour d’autres professionnels du secteur paramédical, il doit être reconnu par le SPF Santé publique et par l’INAMI. Concernant leur statut, les infirmiers à domicile ont la possibilité de travailler comme employés (s’ils sont détachés d’une institution), ou comme indépendants, éventuellement rattachés à une pratique de groupe. S’ils sont conventionnés, tous offrent les mêmes services aux mêmes tarifs, avec une intervention de la mutualité. Ses prestations chez le patient doivent toujours s’effectuer sur prescription médicale, à l’exception de certains soins. Pour plus de précisions, consultez la publication de l’INAMI relative à ce sujet. Enfin, des infirmiers spécialisés, peuvent aussi se rendre au domicile des patients, par exemple lorsqu’ils doivent bénéficier de soins pour des plaies ou même d’un suivi de diabète.

Le dossier infirmier : indispensable !

Si la pratique des soins infirmiers à domicile est similaire à celle que l’on peut rencontrer en institution, elle nécessite la tenue régulière d’un dossier infirmier. Rédigé par ce dernier, il sert de moyen de communication avec les médecins, la famille et les centres de soins.

Ce dossier contient les éléments suivants :
- les données d’identification du patient
- l’échelle d’évaluation du degré de dépendance, si d’application
- le contenu de la prescription de soins infirmiers
- le planning et l’évaluation des soins
- en cas de forfait, tous les soins infirmiers administrés chaque journée
- les coordonnées du médecin traitant et de l’infirmier



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.