Journée internationale des personnes handicapées : plus de budget pour l’accueil et l’emploi

Journée internationale des personnes handicapées : plus de budget pour l'accueil et l'emploi

Céline Fremault a présenté le budget 2015 qui aura pour objectif d’améliorer le manque de solutions d’accueil des personnes handicapées de grande dépendance.


- Un prolongement des droits au chômage pour les personnes handicapées

- Journée internationale des personnes handicapées : tout pour briser les idées reçues

La Belgique a été condamnée par le Comité européen des Droits sociaux, principalement pour le manque de places dans les centres d’accueil et d’hébergement pour les adultes dits de grande dépendance.

Améliorer l’accueil des personnes handicapées

Une augmentation de 6 millions d’euros au total est ainsi prévue pour permettre l’ouverture de places. Concernant les personnes en grande dépendance, 75 nouvelles places seraient crées au niveau de la COCOF et une augmentation du budget de 4 millions d’euros serait mise en place afin de créer des places supplémentaires. Le budget de la COCOM se verrait gonflé d’un million d’euros supplémentaires pour la création de 25 autres places pendant l’année 2015. La création d’un centre de jour, Timber 2, serait également prévue d’ici 2016.

Concernant les personnes polyhandicapées, le centre d’hébergement et de jour HOPPA situé à Berchem Sainte Agathe ouvrirait 25 places d’ici la fin du premier trimestre 2015. Pour les personnes de grande dépendance, le déménagement du FARRA avec 8 places supplémentaires dont 5 en court séjour et la création d’un nouveau centre de jour de 25 places serait également prévue. Dès début janvier 2015, le centre d’hébergement de la villa Pilifs à Neder-Over-Heembeek ouvrirait avec 20 places dont 3 pour la grande dépendance.

Favoriser l’accès à l’emploi

Céline Fremault, ancienne ministre bruxelloise de l’emploi, avait mis en place avec la députée écolo Evelyne Huytebroeck , un service au sein d’Actiris. Ce projet pilote avait 2 missions : distribuer une brochure spéciale sur l’emploi et le handicap à 3.500 entreprises bruxelloises et dépêcher une personne sur place afin de les solliciter. Ce projet a été soutenu par les ETA à Bruxelles, ces derniers constituant un nombre important d’emplois (1.430). Un budget supplémentaire de 100.000 euros a été mis en place afin de créer une cellule spécifique au sein de la FEBRAP, qui s’intéresserait au changement de leurs missions, dues à l’évolution des réalités du marché du travail.

En Belgique, moins d’1 personne handicapée sur 2 a un travail. Bruxelles se place en dessous de la moyenne européenne avec un taux d’emploi des personnes handicapées de 40.7% selon une étude publiée mardi par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Le taux d’emploi chez les personnes sans handicap est de 66.9%.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.