L'action de déconvention des kinés coupée dans son élan

L'action de déconvention des kinés coupée dans son élan

Alors que les kinésithérapeutes sont nombreux à rejeter leur nouvelle convention, Axxon, l’unique association professionnelle belge de la profession, vient d’apprendre que son action de déconvention ne servira à rien. Plus aucune négociation n’est possible avec le Comité de l’assurance de l’INAMI. Axxon dénonce la "dictature De Block".

Chères consœurs, chers confrères,

Nous avons reçu un courrier de l’INAMI nous informant que nous ne sommes plus les bienvenus à la table des négociations. En substance, cette lettre indique que votre soutien massif ne peut pas mener à de plus amples négociations autour de la Convention M17. En d’autres termes, même si plus de 41% d’entre vous expriment l’intention de ne pas y adhérer, l’INAMI estime que ce n’est pas valable pour entamer de nouvelles discussions.

Ceci est confirmé par nos avocats.Cette pratique nous désole profondément, parce que la ministre Maggie De Block a explicitement exprimé son soutien envers une concertation. En prenant en compte les seules conventions individuelles, on veut saper la force de négociation de notre association professionnelle.

Malgré le fait que le texte de la Convention M17 ait été approuvé par le Comité de l’assurance en dehors des délais légaux, l’annulation de la Convention M17 n’est plus possible...

Le cabinet De Block et l’INAMI reconnaissent précisément que notre secteur a été/est négligé. En outre, le Comité de l’assurance reconnaît le bien-fondé d’un certain nombre de nos aspirations et s’engage à trouver des solutions en respectant un calendrier strict.

Nous croyons fermement qu’une solution est encore possible, mais pour cela, votre soutien est extrêmement important et nous vous demandons de continuer à signer massivement le formulaire de non-adhésion à la Convention M17 et à nous le faire parvenir par courrier postal.

[À lire]

- Les kinésithérapeutes dénoncent la méthode "De Block"
- L’Union des Kinésithérapeutes de Belgique lance une pétition
- Les kinés francophones sont représentés à l’Inami !
- L’UKB appelle à la déconvention
- Kinésithérapie : le projet de convention rejeté
- Toujours pas de convention pour les kinés
- Enfin une convention pour les kinés !
- Directives pour une non adhésion à la convention des kinés



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.