L'action de déconvention des kinés se mue en référendum

L'action de déconvention des kinés se mue en référendum

Axxon, l’unique association professionnelle belge des kinésithérapeutes, annonce que, malgré la "politique totalitaire de l’INAMI", elle continuera à se battre. L’action de déconvention qui vient d’être coupée dans son élan continuera coûte que coûte et se mue en référendum. L’idée est de "montrer que les kinésithérapeutes luttent main dans la main pour obtenir une revalorisation de la profession et mettre la pression sur les autorités".

Mardi, Axxon annonçait avoir reçu un courrier de l’INAMI lui signifiant que même si son action de déconvention était une réussite - ce qui voudrait dire que 41% des kinés belges participent à la non-adhésion-, la convention serait quand même validée. L’association, qui s’est dite "profondément désolée" par cette nouvelle, a décidé de ne pas baisser les bras et de continuer à récolter les formulaires. Pour le moment, sur les 9.160 signatures désirées, Axxon en a déjà récolté 8.200. Ce qui n’était qu’une simple action de déconvention vient de se muer en véritable référendum.

Chères consoeurs, Chers confrères,

Axxon remercie tous les kinésithérapeutes, membres et non-membres, pour leur soutien massif lors de notre action de non-adhésion.

Vous êtes plus de 8.200 à nous avoir déjà fait part de votre intention de ne pas adhérer à la Convention M17. Nous demandons une fois de plus à celles et ceux qui n’ont pas encore signé et envoyé leur formulaire de non-adhésion de le faire rapidement.

Nous sommes convaincus que l’intention massive de ne pas adhérer sera un signal fort envers toutes les parties prenantes lors des négociations futures : ce référendum montre que notre groupe professionnel lutte unanimement pour une revalorisation de la kinésithérapie.

Envoyez-nous vos formulaires de non-adhésion afin que la kinésithérapie soit plus forte : BP11 - Rue Saint-Lambert 139 - 1200 Woluwé-Saint-Lambert

[À lire]

- Les kinésithérapeutes dénoncent la méthode "De Block"
- L’Union des Kinésithérapeutes de Belgique lance une pétition
- Les kinés francophones sont représentés à l’Inami !
- L’UKB appelle à la déconvention
- Kinésithérapie : le projet de convention rejeté
- Toujours pas de convention pour les kinés
- Enfin une convention pour les kinés !
- Directives pour une non adhésion à la convention des kinés
- L’action de déconvention des kinés coupée dans son élan



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.