L'assistant social, acteur central des CPAS

L'assistant social, acteur central des CPAS

L’assistant social tient un rôle majeur, au coeur des équipes sociales et administratives des Centres Publics d’Action Sociale. Lumière sur un métier porteur des enjeux de cohésion communale


-  Assistant social : un métier, une vocation

- Les formations pour devenir assistant social

Chaque CPAS doit avoir dans son équipe un travailleur social diplômé. Le plus souvent, ce sont les assistants sociaux qui occupent cette fonction. Au sein d’un CPAS, l’assistant social est confronté à des problématiques qui s’inscrivent dans une intervention sociale au niveau communal. Acteur d’aide sociale, l’assistant social travaille donc auprès des décideurs politiques dans les CPAS.

Le rôle de l’assistant social en CPAS

Au sein d’un CPAS, l’assistant social s’occupe des mêmes problématiques d’aide sociale que ses collègues indépendants ou exerçant dans d’autres domaines sociaux. La différence, c’est que son action s’inscrit invariablement dans la dynamique d’une action communautaire, dont la gestion en termes d’administration et de financements demande une concertation politique. De façon globale, voici les aides pour lesquelles l’assistant social en CPAS peut être sollicité au niveau communal :

- le droit aux allocations sociales, aides sociales, revenu d’intégration...

- le placement en institutions

- guidance budgétaire

- dépendance (toxicomanie, alcoolisme)

- maltraitance et conflits relationnels

- l’accès au logement, expulsion

Parce que les CPAS dispensent leur aide dans de nombreux secteurs, les assistants sociaux sont aussi amenés à travailler en cohésion avec d’autres profils professionnels, tels que des juristes, des économistes ou encore des éducateurs de rue.

L’assistant social , acteur administratif

Exerçant au cœur d’une administration, l’assistant social doit respecter les règles du droit administratif. Il faut garder à l’esprit que chaque décision d’un CPAS en terme d’aide sociale est passible de recours devant le tribunal du travail. Pour cette raison, chaque décision doit être motivée par le traitement des dossiers réalisé par l’assistant social. L’assistant social s’occupe en effet de nombreuses tâches administratives au sein du CPAS, qui rendent possible une aide sociale coordonnée au niveau communal :

- réception d’appels et suivi des courriers des demandes et convocations

- constitution des dossiers

- enquêtes sociales (déterminer les besoins de la population et les moyens pour y subvenir)

- démarches administratives variées (attestations, formulaires, documents types ou jugements)

L’assistant communique en permanence son travail aux pôles administratifs du CPAS, à savoir le Conseil de l’Aide Sociale et Secrétaire et le service des finances et de l’administration à proprement parler.

Assistant social et usagers : les relations en crise

Ces dernières années, les assistants sociaux ont de plus en plus de difficultés à rencontrer leurs attentes du métier. En cause, la conjoncture sociale complexe et les usagers des services sociaux parfois difficiles à gérer. Alors que la politique actuelle ne cesse de pointer les enjeux de l’insertion socioprofessionnelle, quitte à faire des exclus les brebis galeuses de la société, elle ne dote toujours pas les assistants sociaux des outils nécessaires pour améliorer effectivement la situation. Et de s’en prendre au secret professionnel des assistants sociaux, dernièrement pratiquement accusés de favoriser la fraude sociale. Impuissants, les travailleurs sociaux font face à des conditions de travail qui remettent en cause l’éthique professionnelle de tout le secteur

N’hésitez pas à vous exprimer et commenter sur nos réseaux sociaux ou Forum !



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.