L'Aviq vue par l'Unipso

L'Aviq vue par l'Unipso

Ce début d’année 2016 marque la mise en œuvre d’un tout nouveau mode de gestion des compétences liées à la santé et au bien-être en Wallonie. Récemment créée et implantée à Charleroi, l’Agence pour une Vie de Qualité (AViQ) est le nouvel organe central chargé de gérer au quotidien ces matières fondamentales pour l’ensemble des citoyens wallons. Bref aperçu de cette nouvelle organisation de compétences dans les lignes qui suivent... et l’identification des enjeux phares qui en découlent pour le secteur à profit social !

Promotion et prévention de la santé, politique hospitalière, accueil, hébergement et accompagnement des personnes handicapées, malades, âgées, fragilisées... De nombreux secteurs réunis au sein de l’UNIPSO relèvent désormais de la compétence de l’AViQ. La mise en place de ce nouvel organe et son bon fonctionnement sont dès lors des enjeux fondamentaux pour l’UNIPSO et les secteurs qu’elle représente.

À travers ses mandats au sein de l’Agence (voir encadré), l’UNIPSO aura pour mission de représenter et de défendre les intérêts partagés par l’ensemble du secteur à profit social. "Il ne sera pas question pour nous d’interférer dans la gestion des politiques sectorielles, qui restent la prérogative de nos membres et des différents partenaires réunis au sein des instances de l’AViQ", rappelle Dominique Van de Sype. "Par contre, nous avons un rôle essentiel à jouer en tant que fédération intersectorielle en apportant notre expertise et notre vision sur une série d’enjeux communs, comme le vieillissement de la population, la prise en charge de la dépendance et la mise en place d’une assurance autonomie, la coordination des politiques sociales, etc.".

Par rapport à la mise en place de ce nouvel OIP et son modèle d’organisation (cogestion –approche basée sur la transversalité des politiques et des secteurs), l’UNIPSO est confiante : "Globalement, nous pensons que la manière dont est structurée l’Agence permettra de repenser les politiques dans leur globalité, en mettant les bénéficiaires au centre afin de répondre le plus adéquatement possible à leurs besoins, selon leurs parcours de vie. Nous espérons également que l’approche transversale choisie favorisera la coordination entre les services et sera source d’innovation et de créativité dans les réponses à apporter aux défis sociétaux".

À plus court terme, l’UNIPSO sera particulièrement attentive, lors de la phase d’installation et d’opérationnalisation de l’Agence, à la continuité des services et au transfert de l’expertise acquise par l’administration. "Au-delà de quelques questionnements et réserves qui subsistent encore sur l’un ou l’autre aspect - place importante de l’autorité dans les organes, organisation concrète de la fonction consultative, place précise de chaque secteur et service au sein de l’Agence, etc.-, nous considérons l’AViQ comme une réelle opportunité pour renforcer, avec l’ensemble des acteurs wallons concernés, le modèle social wallon, et les principes de solidarité, d’accessibilité et de qualité des services rendus aux citoyens qui le sous-tendent. C’est sans conteste cet objectif ultime qui guidera nos actions futures au sein de l’Agence", conclut le Secrétaire Général de la confédération.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.