L'hospitalisation à domicile se concrétise

L'hospitalisation à domicile se concrétise

L’hospitalisation à domicile se concrétise : la ministre De Block lance un appel à projets pilotes à ce sujet.

Cet appel à projets voit le jour dans le cadre de la réforme du paysage hospitalier, à l’instar des sept projets pilotes concernant la réduction du séjour en maternité. L’appel concerne l’ensemble du secteur et vise deux types de propositions. D’une part, la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block souhaite analyser des projets dans lesquels les patients reçoivent une antibiothérapie par voie intraveineuse à domicile. La deuxième proposition n’est pas encore définie, mais la Ministre reste ouverte.

Conditions de participation aux projets

Les propositions de projets sont à introduire par des groupes de prestataires de soins. Ceci nécessite une collaboration avec au moins un hôpital qui témoigne d’une expertise aussi bien médicale qu’infirmière. Concrètement, il peut donc s’agir d’une collaboration entre un hôpital et, par exemple, des infirmiers à domicile et/ou des spécialistes, des médecins généralistes, des kinésithérapeutes, des pharmaciens, etc.

Quatre caractéristiques

Les propositions de projets doivent répondre aux caractéristiques suivantes :

- Lieu de résidence quotidien. Les soins sont dispensés au lieu de résidence quotidien du patient ou dans une institution résidentielle.

- Aucuns frais supplémentaires. Il n’y a pas de frais supplémentaires pour le patient.

- Le patient comme partenaire actif. Le patient est accepté comme partenaire actif du processus de décision concernant le suivi de son trajet de traitement. Son entourage y est également étroitement associé.

- Plan d’accompagnement. Un plan d’accompagnement est prévu dans lequel est défini le prestataire responsable du patient et dans quelle phase. Le patient et son entourage doivent savoir à tout moment à qui s’adresser en cas de problèmes.

Le bien-être du patient : une priorité

Au terme d’une évaluation, le gouvernement décidera de généraliser ou non et à quel niveau, l’hospitalisation à domicile . « L’objectif principal des projets portant sur l’hospitalisation à domicile est de faire bénéficier les patients des meilleurs soins dans leur propre environnement familier et confortable », assure De Block. La Ministre rappelle que dans le cadre de projets pilotes, les patients ont toujours le droit de poursuivre leur séjour à l’hôpital. Un rappel qui fait écho à la réaction de la ministre de l’Enfance, Alda Greoli qui déplore que des hôpitaux profitent d’une période de tests, pour faire sortir des mamans plus tôt. .



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.