L’IFAPME, des formations pour tous les profils

L'IFAPME, des formations pour tous les profils

C’est vendredi ! Dans cette deuxième partie de l’article consacré à l’Institut wallon de Formation en Alternance et des Indépendants et Petites et Moyennes Entreprises, nous avons examiné l’offre de formation de l’Institut et les conditions d’accès à celles-ci.

[Lire la première partie de l’article ici ]

Différents types de formation

En vue de satisfaire un maximum de personnes et d’offrir des formations les plus abouties possibles, l’IFAPME propose, en fonction des âges, trois parcours :

1) Le contrat d’alternance, en apprentissage, pour les jeunes entre 15 et 25 ans, qui sont toujours en obligation scolaire. Le jeune conclut un contrat avec l’entreprise et le délégué à la tutelle (qui est en charge de l’accompagnement et du suivi du jeune tout au long de sa formation. On vous avait dit qu’on allait y revenir.). Le jeune a 2 jours de cours et 3 jours en entreprise.

2) A partir de 18 ans : la convention de stage. Souvent associée à la formation « chef d’entreprise », en continuité avec l’apprentissage dont est issu le jeune.

3) Les contrats FALT pour les jeunes de 18 à 25 ans et les travailleurs des cellules de reconversion. Gérés par le Forem, ils imposent une présence obligatoire à temps plein du stagiaire.

Ces trois types de formations garantissent au jeune une rémunération dont le montant varie en fonction de certains critères : en apprentissage « il est en général inférieur au plafond pour que le jeune bénéficié encore des allocations familiales ». L’année dans laquelle le jeune est inscrit et les acquis antérieurs sont aussi pris en compte.

« Il n’y a pas d’âge limite pour les formations, sauf celle en apprentissage, qui se déroule de 15 à 25 ans. A la fin d’une formation, le jeune obtient un certificat d’apprentissage, un certificat de qualification ou un certificat de chef d’entreprise, reconnu par la FWB. »

Oui, mais et donc, et plus tard ?

Pas de panique. Si vous vous rendez compte, après avoir été directeur d’un CPAS pendant 10 ans, que finalement, aider les personnes dans le besoin ce n’est pas pour vous, vous pouvez donc entamer une formation à l’IFAPME. Dans ce cas, vous n’entrerez dans aucune des catégories ci-dessus (ayant probablement dépassé depuis longtemps le quart de siècle, malheureusement). Certains cours, en fonction des centres, sont organisés en soirée, ce qui vous donnera l’opportunité de continuer à travailler sur le côté. Cependant, vous devrez, dans certaines filières, effectuer un stage qui sera entièrement bénévole.

- Qu’en est-il de la qualité des formations ?



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.