L'UKB appelle à la déconvention

L'UKB appelle à la déconvention

Le Comité de l’Assurance de l’Inami va proposer de force une nouvelle convention M17. L’UKB n’en veut pas et appelle à la déconvention.

À partir du 07 février, il faudra se tenir prêt pour renvoyer à l’UKB le formulaire de déconvention que nous allons vous faire parvenir prochainement. Ces formulaires seront récoltés par les deux associations de défense professionnelle, ils seront comptabilisés par un huissier de justice et remis à l’Inami.

Tant pour les salariés que pour les indépendants, cette démarche est sans risque.

Les deux associations attendront que les 40% soient atteints pour envoyer les déconventions à l’Inami. De cette manière, si le pourcentage n’est pas atteint, les kinésithérapeutes ne devront faire aucune autre démarche et ils resteront conventionnés.

En effet, la déconvention ne sera effective collectivement que si et seulement si le quota est atteint. Pour obtenir ce quorum, les collègues qui sont déjà déconventionnés doivent également renvoyer le formulaire ! Dans le cas contraire, ceux-ci ne seraient pas pris en compte dans le comptage final.

Il faut que chaque kinésithérapeute en parle à ses collègues !!!

Les salariés ont tout-à-fait le droit d’être discret sur leurs démarches vis-à-vis de l’institution qui les emploie. De cette façon, l’employé ne court aucun risque car si le déconventionnement aboutit, il sera collectif.

Réponses aux questions souvent posées :

Pas de différence entre les conventionnés et les déconventionnés. Le tiers-payant est toujours autorisé.

Notre profession est en danger, nous nous battons à vos côtés !!!

Didier Leva, Président de l’UKB



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.