L’UPPCF devient officiellement association représentative au Conseil fédéral

L'UPPCF devient officiellement association représentative au Conseil fédéral

L’Union Professionnelle des Psychologues Cliniciens Francophones (UPPCF) devient officiellement association représentative au Conseil fédéral des professions de santé mentale, ce qu’elle a fait savoir au sein d’un communiqué.

C’est paru au Moniteur en date de ce 10 avril 2017 : l’UPPCF est heureuse de vous faire part de sa désignation comme association représentative au Conseil fédéral des professions de santé mentale. C’est une étape importante qui va permettre à l’UPPCF d’y mandater des psychologues cliniciens. L’UPPCF veillera à faire en sorte que ceux-ci puissent représenter notre profession dans la diversité de ses approches et domaines d’application.

Cependant, c’est un premier pas dans la mesure où nous attendrons le choix de notre Ministre qui désignera les candidatures retenues parmi celles présentées par les organisations professionnelles reconnues par la SPF. En tant qu’union professionnelle des psychologues cliniciens la plus représentative en région francophone, tant en nombre qu’en diversité, l’UPPCF est persuadée que ses candidats ont tous les atouts pour siéger au Conseil Fédéral.

Nous remercions tous nos membres pour la confiance qu’il place en l’UPPCF pour les y représenter au mieux dans cet organe important pour le devenir de notre profession enfin reconnue par cette loi revue par Madame De Block sur l’exercice de la psychologie clinique et l’exercice de la psychothérapie. Ce Conseil aura une fonction d’avis cruciale pour définir l’application de cette loi.

Cela fait plus de vingt ans que les psychologues cliniciens attendent cela et il serait très préjudiciable que cette loi soit balayée par les recours déposés par certains. Si ces derniers remettent en question le chapitre sur l’exercice de la psychothérapie quitte à demander l’annulation de la loi, nous ne pourrons que nous y opposer dans la mesure où cela risquerait de remettre en question la reconnaissance de la psychologie clinique. Cela serait inacceptable car cela se ferait au détriment de la profession de psychologue clinicien.

Par le biais de notre insertion dans cet organe institué par cette loi, nous espérons que davantage de psychologues cliniciens rejoindront l’UPPCF afin d’être encore plus représentative et élargir encore les points de vue divers à prendre en compte pour une meilleure application de notre profession. Nous nous réjouissons de pouvoir améliorer la qualité du cadre de travail psychologique et psychothérapeutique au profit des personnes qui nous consultent.

Thierry LOTTIN

Président UPPCF

Psychologue Clinicien

[À lire]

- Psychothérapie : l’UPPCF plus nuancée sur la loi De Block
- La Commission des psychologues a-t-elle des motivations sous-jacentes ?
- L’APPELpsy désignée officiellement comme association représentative



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.