La Belgique aux "Carrefours des générations" ce week-end

La Belgique aux

A l’occasion de la Journée européenne des solidarités entre générations le 29 avril, l’ASBL Courants d’Âges organise pour la 7e fois l’opération Carrefours des générations en Belgique.

Le contexte actuel du vieillissement de la population entraîne de nombreux bouleversements sociaux-économiques. En conséquence, ces nouveaux enjeux entraînent parfois des conflits intergénérationnels, d’autant plus alimentés par le manque de dialogue criant dans nos sociétés. Pour y remédier, 37 communes francophones participeront ce week-end à la Journée européenne des solidarités entre générations.

Construire le dialogue intergénérationnel

Les acteurs sociaux n’auront ce week-end qu’un objectif : favoriser la cohésion sociale entre les jeunes et les aînés. Ils espèrent toucher les populations en proposant des initiatives et des activités permettant aux locaux de tout âge de se rencontrer et dialoguer dans diverses communes belges. A l’ASBL Courants d’Âges, qui se charge de coordonner l’évènement, on déplore le mauvais tour qu’a pris un dialogue intergénérationnel enrayé et faussé : « Dans un contexte économique de plus en plus difficile, où l’on a davantage besoin de s’appuyer sur les autres, il y a parfois certaines crispations qui s’installent entre les générations. Les jeunes rechignent à payer pour leurs aînés, qui estiment quant à eux avoir payé toute leur vie », apprend-on dans l’Avenir.

L’objectif est d’apaiser les tensions et défaire les préjugés en permettant aux 5 générations cohabitant en Belgique de se rencontrer et se ré-apprivoiser. Pour rappel, le seniors de plus de 60 ans représentent environs 25% de la population.

"Carrefours des générations" : il y en aura pour tous les goûts

L’évènement proposera ce week-end un large panel d’activités dans toute la Belgique, qui devraient réjouir les aînés comme les plus jeunes. Au programme notamment : des ateliers de cuisine, des tournois de jeux vidéos, des balades culturelles ou historiques, des ateliers artistiques... Tous publics confondus, afin de mettre à jour les stéréotypes et engager une réflexion sur la façon dont les différentes générations perçoivent la vieillesse et la jeunesse autrement qu’à travers des considérations économiques. Le détail du programme est disponible sur le site de l’opération Carrefours des Générations.

Encourager les initiatives des communes

L’action sociale au niveau communal pour rapprocher les générations existe déjà, mais avance à petits pas. L’on pense par exemple aux structures pour le bénévolat ou aux programmes d’initiation aux nouvelles technologies auprès des seniors. Courants d’Âge espère que les opérations comme Carrefours des générations encourageront les communes à s’investir davantage dans la vie de quartier. Et de préciser auprès de l’Avenir combien le dialogue au quotidien est un enjeu primordial au vivre-ensemble, car « nos aînés et nos jeunes ont beaucoup de choses à s’apporter et se transmettre réciproquement », indéniablement.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.