La DG Personnes handicapées lance un préavis de grève

La DG Personnes handicapées lance un préavis de grève

La DG Personnes handicapées du SPF Sécurité sociale sera en grève pour une durée indéterminée à partir de ce mardi dès 10h. En cause : le manque d’un outil de travail utilisable.

La CGSP Amio a déposé un préavis de grève pour une durée indéterminée et un premier arrêt de travail aura lieu ce mardi à 10h. Le syndicat socialiste regrette de ne pas être entendu par la direction et, explique-t-il à la RTBF, dénonce « la situation désastreuse dans laquelle se trouve les agents et usagers ». Encore un coup dur pour le secteur du handicap en Belgique, qui ne semble pas être une priorité pour les autorités.

Un outil de travail correct

Le 23 janvier dernier, la DG Personnes handicapées mettait en service un nouveau progiciel pour traiter les demandes d’allocations. Dans un Communiqué, elle précisait que le lancement de l’outil aurait des conséquences sur les prestations de service, comme le transfert des dossiers du 28 décembre au 22 janvier de l’ancien système vers le nouveau ; le délai de traitement des demandes qui serait supérieur au délai normal ; et enfin, leur numéro 0800 difficilement joignable.

Aujourd’hui, le syndicat s’en prend à sa direction qui, pour lui, ne « respecte pas son obligation de mettre à disposition de ses travailleurs un outil de travail utilisable, fonctionnel et au moins aussi performant que celui qui existait, et ce avec la finalité de pouvoir assurer pleinement le service au public et sans conséquences négatives sur le bien-être des agents ». Elle sera donc en grève dès ce mardi 10h, pour une durée indéterminée.

Un problème connu

Concernant le manque de suivi, Altéo et les Mutualités Chrétiennes tiraient déjà la sonnette d’alarme dans le courant du mois de janvier. A l’époque, dans un Communiqué, ils dénonçaient un manque de suivi, tant au niveau informatique, depuis le lancement de l’application My handicap, qu’au niveau du personnel. « Concernant l’application My Handicap.be, passage obligé pour introduire les demandes, l’informatique ne suit pas du tout. Les demandes récentes n’aboutissent pas toujours malgré de nombreux essais », explique Serge Jacquinet, responsable des services sociaux à la MC.

Et d’ajouter, suite aux équipes régionales mises en place, en vue de reléguer les travailleurs de la DG Personnes handicapées à une fonction de support et d’information générale, « Dans les faits, ces changements s’avèrent extrêmement compliqués à mettre en place. En ce qui concerne les travailleurs sociaux des mutualités, le soutien et le support attendus de la DG ne sont pas au rendez-vous. Les permanences du SPF initialement promises dans chaque commune se raréfient, le Call center est saturé, les réponses au formulaire de contact sont très inégales. Quant aux communes, elles renvoient systématiquement les personnes vers les mutualités. Il s’agit donc d’une situation lourde pour ces personnes et pour les travailleurs sociaux. »

Il semblerait que la DG Personnes handicapées partage leur avis…

La rédaction

- Lien vers le Communiqué d’Altéo et des MC : ici
- Lien vers le Communiqué de la DG Personnes handicapées concernant les prestations de services : ici



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.