La DG Personnes handicapées se simplifie la vie

La DG Personnes handicapées se simplifie la vie

À partir de mars ou avril 2016, la DG Personnes handicapées innovera dans sa manière de travailler. Le projet « Handicare » permettra un traitement des demandes plus rapide et plus efficace, tout en assurant une meilleure prise en charge de la personne qui se trouve derrière le dossier.

Au cœur du processus : la demande introduite par une personne handicapée. Cette dernière ne connait pas toujours les mesures auxquelles elle a droit et les formalités administratives auxquelles elle doit se soumettre.

C’est pourquoi, Handicare entend poursuivre 3 objectifs précis :
- se rapprocher du citoyen,
- réduire les formalités administratives,
- fournir une prestation de services plus professionnelle.

Vous pouvez visionner un film mis à disposition par la DG Personnes handicapées au sujet du projet "Handicare" ici.

Suivi des dossiers en ligne

Dès 2016, la demande s’effectuera totalement en ligne : le citoyen complétera un questionnaire en ligne afin de communiquer toutes les informations nécessaires au traitement du dossier. Dès que les informations auront été envoyées, le traitement du dossier pourra commencer, sans délai. Il ne sera plus nécessaire non plus que le citoyen fasse remplir des formulaires papier par son médecin traitant, car la DG prendra directement contact avec le médecin, qui fournira lui-même les informations utiles au moyen d’une plateforme électronique sécurisée. Le citoyen obtiendra ainsi une décision beaucoup plus rapidement. Autre point du projet "Handicare" : le citoyen pourra lui-même (ou avec l’aide d’une personne de son entourage) introduire une demande en ligne, sans devoir passer par la commune, CPAS ou de la mutualité. Une personne ayant besoin d’aide pourra toujours s’adresser à la mutualité, au CPAS, à la commune ou à la DG Personnes handicapées.

Screening

Pour savoir si le citoyen peut entrer en ligne de compte pour bénéficier d’une allocation ou d’une autre mesure, il pourra, sans engagement, remplir un « screening » en ligne. Quelques questions simples lui permettront de savoir s’il peut éventuellement avoir droit à une mesure et s’il est pertinent de faire une demande.

Atteindre une personne ressource de façon multicanale

Le citoyen pourra plus facilement joindre les personnes de la DG qui traitent son dossier personnel. Désormais, en effet, il pourra s’adresser à une équipe responsable d’une région déterminée, assurant de A à Z le suivi du dossier. Le citoyen choisira lui-même la manière de communiquer avec la DG : par téléphone, en tête-à-tête, par e-mail…

Quels changements pour le personnel des communes, CPAS et mutualités ?

Les communes, les CPAS ou les mutualités n’étant plus les seuls à pouvoir introduire une demande, un nouvel outil informatique, accessible via le portail de la sécurité sociale et via www.handicap.fgov.be. permettra de compléter avec le patient un questionnaire en ligne, pour transmettre toutes les informations nécessaires au traitement du dossier. Le traitement du dossier pourra commencer, sans délai, après l’envoie.

Collaborer avec la DG sera plus facile pour les professionnels. À partir du début de l’année 2016, vous pourrez vous adresser à une petite équipe responsable du suivi des dossiers au sein de votre région. En cela, l’accent sera mis sur une collaboration plus étroite avec les partenaires et un soutien plus proactif et plus personnalisé des personnes handicapées.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.