La FWB soutient trois nouvelles structures pour l'accueil des MENA

La FWB soutient trois nouvelles structures pour l'accueil des MENA

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles soutient trois nouvelles structures pour l’accueil de « mineurs étrangers non accompagnés » (MENA).

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté les projets d’arrêté qui octroient des subventions à trois nouvelles structures destinées à l’accueil de « mineurs étrangers non accompagnés » (MENA). Même si cette compétence relève à la base du Fédéral, la Fédération Wallonie-Bruxelles et l’Aide à la jeunesse ont décidé d’intervenir pour renforcer les capacités d’accueil de Fedasil pour les MENA.

Près de 1.500.000 € investis par l’Aide à la Jeunesse

En février, alors que Fedasil prévoyait de participer au cofinancement de la création de places pour MENA à raison de 80,25 € par place disponible et par jour, l’Aide à la Jeunesse envisageait de dégager près de 1.500.000 €. Les structures participantes à ces projets avaient comme condition de créer des prises en charge MENA au sein de leur institution.

Et les bénéficiaires sont...

Les services bénéficiaires sont aujourd’hui connus. Il s’agit notamment de Logic’Ados, qui a ouvert ses portes le 15 avril à Ohain, de Bonvena qui peut accueillir 15 MENA à Hennuyères depuis le 7 mars, et de L’Etape-MENA qui dispose de 24 places à Couvin depuis le 15 avril.

Quel montant pour chaque ASBL ?

Le montant des subventions se partage comme suit :

- 526.715,31€ à l’asbl L’Amarrage pour projet Bonvena ;
- 755.920,64 € à l’asbl Esperanto pour le projet L’Etape-Mena ;
- 574.693,99€ à l »asbl La Sonatine pour le projet Logic’Ados.

D’autres projets en attente

D’autres projets sont en cours d’élaboration et devraient être mis sur pied dans les semaines et les mois à venir, en fonction des besoins identifiés avec Fedasil. Cette mesure rentre dans le cadre des objectifs poursuivis par le gouvernement depuis janvier, avec la création de 130 places, prévues dans la convention passée avec Fedasil et sa tutelle.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.