La maltraitance des seniors en hausse de 15%

La maltraitance des seniors en hausse de 15%

En 2013, 2.922 appels ont été adressés à Respect Senior, l’agence wallonne de lutte contre la maltraitance des personnes âgées, contre 2.527 en 2012.

Une augmentation d’appels pour dénoncer des situations de maltraitance a été confirmée par Respect Senior, l’agence wallonne de lutte contre la maltraitance des personnes âgées, et le SEPAM, une partie de l’Asbl bruxelloise Infor-Homes .

Des chiffres en hausse

Selon les chiffres de Respect Senior, les femmes sont les principales victimes (71,35% contre 18,71% pour les hommes) et notamment la classe d’âge des 80-90 ans. La maltraitance psychologique arrive en première position (32,40%). Les familles restent les principaux auteurs de ces maltraitances avec 64,44%. Les professionnels dans les institutions suivent avec 18,13%.

Des seniors encore silencieux

Cette augmentation du nombre d’appels se justifie par le fait que les lignes d’écoute sont de plus en plus connues auprès des seniors et de leur famille. Cependant, il reste tous les autres, les seniors qui n’osent pas ou qui ne sont pas en mesure de se manifester, rappellent Respect Senior et le SEPAM.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.