La promotion sociale à la rescousse des NEETs

La promotion sociale à la rescousse des NEETs

Suite à l’appel à projets du Fonds social européen du 25 mai dernier, un engagement plus fort est attendu dans la lutte contre le décrochage scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles. Les acteurs de l’enseignement de promotion sociale sont concernés.

Ces aides attribuées à la Fédération Wallonie-Bruxelles équivalent à un total de 11.234.787,53 €. Leur but est de contribuer à la création d’emploi et à renforcer la cohésion sociale, avec une attention particulière sur l’insertion des jeunes au marché du travail dans l’Union européenne.

Qui sont les NEETs ?

L’un des publics visés est celui des NEETs. Il s’agit d’une population jeune (15-29 ans) qui ne suit plus aucune forme d’étude ou de formation et qui est hors du marché de l’emploi. Ils sont plus de 14 millions en Europe et le phénomène connait une croissance considérable. Les problèmes en matière d’intégration des jeunes sur le marché de l’emploi auxquels fait face la Belgique se différencient pourtant de ceux rencontrés ailleurs sur le continent. Le taux d’inactivité des 15-29 ans s’élève chez nous à 14%. La Belgique fait mieux que l’Espagne, l’Italie ou l’Irlande où leS taux dépassent les 20%.

Une note de 153 milliards

En Belgique et dans d’autres pays voisins, ce sont des 15-29 ans qui dès l’adolescence ont connu un parcours en dents de scie font face à des difficultés pour trouver un emploi. Parmi eux, les immigrés, les handicapés ou encore les jeunes divorcés...Bref, ce sont les publics précarisés qui sont le plus souvent visés. Quoi qu’il en soit, ces NEETs coutent chaque année plus de 153 milliards à l’Europe – soit 1,2% de son PIB. Il semble être venu le moment de modifier la donne en FDWB et EU.

L’enseignement de promotion sociale pour y remédier

1.350.000 € seront consacrés à la Formation des NEETs dans l’Enseignement de Promotion sociale. « Au travers des activités proposées, grâce à une mise en réseau avec des partenaires avec qui il établira des conventions, l’objectif de l’EPS est donc de former et d’accompagner le jeune afin de pallier son décrochage scolaire et de lui permettre une insertion professionnelle durable », peut-on lire sur le communiqué de presse du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Conditions d’admission

L’enseignement de promotion sociale propose à des adultes, des formations largement diversifiées dans le cadre du secondaire ou supérieur, dont ils ressortiront diplômés. Grâce à une structure de programme très souple, l’EPS permet de combiner études et emploi. Selon que les participants habitent la Région Wallonne ou de Bruxelles-Capitale, les conditions peuvent quelque peu varier.



Commentaires - 1 message
  • Il est inexact d'affirmer que les NEETs ne sont pas sur le marché de l'emploi. Pour rappel, NEET signifie "Not in education, employment or training". Les demandeurs d'emploi inscrits auprès des services publics d'emploi font bien partie de cette catégorie des NEETs et sont sur le marché de l'emploi car à la recherche d'un emploi.

    ld1083 mercredi 18 novembre 2015 17:31

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.