La santé, leur objectif professionnel !

La santé, leur objectif professionnel!

Le métier de diététicien est en lien direct avec la santé et la nutrition. Il prodigue ses conseils auprès de personnes ou de collectivités, en vue d’observer une alimentation saine et équilibrée.

Ergothérapeute, un métier qui gagne à être connu

Quelles spécialisations pour les kinés ?

Beaucoup de gens consultent un diététicien en cas de crise : pour des questions de surpoid ou de santé. Mais celui-ci peut aussi jouer un rôle important en amont. Une alimentation saine et équilibrée prévient en effet de bien des maux ! Son rôle consiste à adapter des menus spécifiques aux besoins des personnes, en évaluant préalablement leurs comportements alimentaires. Les besoins n’étant pas les mêmes pour des jeunes en pleine croissance que pour des aînés. Le professionnel essayera néanmoins toujours de trouver un équilibre entre les besoins nutritionnels du patient, ses goûts et plaisirs. Cela, grâce à ses connaissances de la physiologie de la nutrition, de la composition des aliments, des processus de fabrication industriels, de l’hygiène alimentaire et des pathologies liées à la nutrition.

Sois ce que tu manges

En cas de pathologies particulières, comme une allergie ou le diabète, maladies pour lesquelles certains aliments sont à proscrire et d’autres à privilégier, le diététicien aura un rôle important et complémentaire à jouer, en binôme avec le médecin. Ce dernier peut aussi chargé le diététicien de la prévention et du dépistage de troubles concernant des produits nutritifs ou des aliments, y compris l’application des règles d’hygiène alimentaire, de la mesure anthropométrique et de collationner les données permettant d’évaluer la composition corporelle, de mesurer les dépenses énergétiques du patient et de veiller aux interactions aliments-médicaments. Enfin, le diététicien peut aussi conseiller des recettes à sa patientelle afin de l’aider à observer ses prescriptions.

Une profession protégée

Le diététicien exerce généralement son métier sous statut d’indépendant. Les tarifs des diététiciens varient, mais ils sont généralement compris entre 35 et 60€. Il consulte en cabinet privé ou sur le lieu de travail de ses clients, par exemple au sein des clubs sportifs, dans les crèches, les écoles, les maisons de repos, etc. Il peut aussi travailler comme salarié dans les hôpitaux, les entreprises de préparation de repas ou professer au sein du secteur agro-alimentaire, afin d’épauler les laboratoires dans l’élaboration et le contrôle de nouveaux produits. Pour exercer cette profession, l’A.R. du 19 février 1997 spécifie qu’il faut être porteur d’un diplôme issu de l’enseignement supérieur (3 ans de plein exercice), dans le domaine de l’alimentation et de la diététique, de même qu’avoir effectué un stage de 600h en diététique clinique et diététique en collectivité. La formation continue est également de mise pour la suite. Le diététicien souhaitant pratiquer son métier en Belgique doit, depuis 2011, obtenir un agrément auprès du SPF Santé publique. Ces éléments garantissent la qualité du professionnel et permet d’éviter les charlatans.

Sandra Evrard

Plus d’infos : Union professionnelle des Diplômés en Diététique de Langue Française http://updlf-asbl.be



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.