La santé mentale récompense ses ASBL

La santé mentale récompense ses ASBL

Le Centre de référence en santé mentale (CRéSaM) dévoilait ce jeudi les ASBL lauréates du Reintegration Award.

En Belgique, 1 personne de plus de 15 ans sur 3 éprouve des difficultés psychologiques tandis que 18 % connaissent un épisode qui laisse suspecter une pathologie mentale. Les prix du Reintegration Award récompensent des initiatives qui visent à rapprocher de tous les personnes fragilisées par la maladie mentale. Cette année, 23 projets étaient en course.

Réhabiliter et déstigmatiser les patients psychiatriques

Organisé pour la 7e fois cette année en Belgique francophone, le concours espère favoriser la communication entre les professionnels de santé mentale et les médias, usagers et tout public. En encourageant les initiatives et les projets, le Reintegration Award est avant tout un point de rencontre entre les acteurs de santé mentale, pour contribuer à aider les personnes souffrant de troubles mentaux à trouver leur place dans la société.

En entame de la remise des Awards, l’évènement aura permis par ailleurs de débattre lors d’une table ronde sur le thème « Parler de santé mentale avec les médias » car c’est notamment au travers des médias que le public peut découvrir la santé mentale et s’en forger une représentation.

La Maison médicale "Le Gué " et l’ASBL "Le Funambule" lauréates

Cette année, le projet ’L’Atelier" de la Maison médicale "Le Gué" à Tournai a remporté le prix du jury. Directement attaché à l’activité de la maison médicale, ce projet vise à apporter un accompagnement complémentaire aux personnes en difficultés psycho-sociales. L’Atelier, ouvert à tous, permet aux patients de favoriser les rencontres, tisser du lien social, rompre l’isolement à travers des activités créatives qui visent à développer des aptitudes individuelles et collectives et, ce faisant, à renforcer l’estime de soi.

Le projet "Le trouble bipolaire, parlons-en !" porté par l’ASBL "Le Funamnule" a quant à lui remporté le prix du public. Le projet est animé par deux objectifs : rassembler les personnes souffrant du trouble bipolaire en créant des groupes de parole en Wallonie, mais aussi participer au changement de regard sur la maladie.

Soutien financier aux ASBL

La plupart de ces projets sont organisés par des ASBL portées par des professionnels de la santé mentale, conscients des besoins de leurs patients à un meilleur accompagnement psychosocial. Forts de leur engagement auprès des personnes souffrant de troubles mentaux, les prix du jury et du public se sont respectivement vus attribuer une récompense de 5.000 et 2.500 euros. Les lauréats se sont tous deux déclarés soulagés de cette aide financière, déplorant de ne pas disposer de reconnaissance structurelle et devoir financer leurs projets sur fonds propres.

La réintégration des personnes souffrant d’une maladie mentale est possible parce que nombreux sont ceux qui développent des projets qui y contribuent. Des structures de reconnaissance de ces projets, comme le prix du Reintegration Award, ne peuvent être qu’encouragées.



Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.