Le budget wallon des allocations familiales en proie à un déficit de 53 millions d'euros

Le budget wallon des allocations familiales en proie à un déficit de 53 millions d'euros

La Région wallonne voit son budget des allocations familiales en péril alors qu’ un gouffre de 53 millions d’euros est estimé entre la dotation fédérale et les dépenses réelles d’ici 2025.

En Janvier 2020, les Communautés et les Régions devront assumer le financement de l’aide sociale. En attendant, c’est l’agence fédérale pour les allocations familiales (Famifed) qui se charge de transférer le montant estimé des allocations aux entités fédérées. Et l’estimation du montant semble loin du compte pour la Région wallonne où le manque à gagner est évalué à 53 millions d’euros d’ici 2025.

La dotation fédérale insuffisante en Wallonie

L’explication vient du fait que la dotation fédérale est calculée sur le nombre d’enfants entre 0 et 18 ans domiciliés sur le territoire fédéré. Pour une estimation réelle, il faut pourtant prendre en compte d’autres paramètres en fonction desquels le montant des allocations familiales peut varier. La situation financière et sociale de la famille concernée peut, de fait, entraîner des majorations. Or, la dotation fédérale au budget des allocations familiales en Wallonie accuserait un manque de 53 millions d’euros, n’allouant que 2,106 milliards d’euros pour 2,159 milliards d’euros de dépenses réelles estimées.

En revanche, la Région de Bruxelles-Capitale bénéficierait d’un transfert d’argent supérieur de 10 millions d’euros à ses dépenses réelles. A l’origine de ce boni, les enfants vivant sur le territoire bruxellois dépendant d’un système d’allocations familiales étranger. Alors qu’ils sont comptés dans les estimations de dotation, il n’engendrent pas de dépenses réelles à la Région.

Des compensations financières provisoires

La Région wallonne fait pour l’instant preuve d’optimisme. Interrogé par Le Soir, le ministre wallon de l’Action sociale Maxime Prévot a déclaré se reposer sur les "mécanismes de transition compensant la différence entre ce qu’une entité reçoit et les dépenses qui lui sont attribuables". Ces compensations assurées par la loi de financement sont toutefois provisoires, et se verront réduites de 10% annuels à partir de 2025. Une course contre la montre pour la mise en place des organismes de paiement du budget wallon.

Quid de la réforme des allocations familiales ?

Rappelons que la semaine dernière, Maxime Prévot se joignait à Céline Frémault pour saluer les propositions de réforme des allocations familiales de La Ligue des Familles. Si son homologue à la Commission communautaire commune s’est engagée auprès des familles, l’initiative est désormais compromise pour Maxime Prévot.



Commentaires - 1 message
  • En fait, les Communautés et Régions vont déjà recevoir les factures à partir des AF de janvier 2015.

    Morgoth mercredi 4 février 2015 20:50

Ajouter un commentaire à l'article





« Retour

Pour votre facilité, ce site utilise les cookies conformément à nos conditions générales.